Critique de film

pub

Vendredi 13, Chapitre 6 : Jason le Mort-Vivant

"Friday the 13th Part VI : Jason Lives"
affiche du film

Tommy Jarvis avait 10 ans lorsqu'il vint à bout de Jason, le meurtrier sanglant de Crystal Lake. A peine sorti de l'asile avec son ami Oz, il n'a qu'une obsession: récupérer le corps au cimetière et l'incinérer. Sous un violent orage, ils déterrent le cadavre. Mais la foudre vient frapper la barre de fer que Tommy a plantée dans le corps de Jason suite à une crise de folie. Et Jason revient à la vie et tue Oz. Tommy courts à la police pour les prévenir que Crystal Lake va basculer à nouveau dans la terreur car Jason est en marche... Le tueur, mangé par les vers, entreprend à nouveau de causer des ravages a Crystal Lake.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Vendredi 13 : Chapitre 6 - Jason, plus mort que vivant
Par : Quentin Meignant
Tags : Slasher, Serial killer

Respectant à la lettre le timing habituel de la saga Vendredi 13 (un film par an), Don Behms, le nouveau producteur (Frank Mancuso Jr. ayant abandonné le navire après le ratage de Danny Steinmann), nomma rapidement Tom McLoughlin en tant que réalisateur et scénariste. Ce cumul de postes, symptôme apparent du manque de moyen dont commence à souffrir la franchise, tranche évidemment avec la profusion de scénaristes des volets précédents. McLoughlin tenta donc d’échafauder une histoire tenant la route sur base des multiples changements de direction qu’a connu la saga au fil des épisodes. Dans Vendredi 13 – Chapitre 6 : Jason, le Mort-Vivant, on retrouve donc Tommy Jarvis, qui avait 10 ans lorsqu’il vint à bout de Jason, le meurtrier sanglant de Crystal Lake. A peine sorti de l’asile avec son ami Oz, il n’a qu’une obsession : récupérer le corps au cimetière et l’incinérer. Sous un violent orage, ils déterrent le cadavre. Mais la foudre vient frapper la barre de fer que Tommy a plantée dans le corps de Jason suite à une crise de folie. Et Jason revient à la vie et tue Oz. Tommy courts à la police pour les prévenir que Crystal Lake va basculer à nouveau dans la terreur car Jason est en marche... Le tueur, mangé par les vers, entreprend à nouveau de causer des ravages a Crystal Lake.

Mettant en lumière des décors particulièrement lugubres, encore renforcés par la présence un peu exagérée de brumes, l’entame de Vendredi 13 Part 6 donne donc lieu, comme indiqué dans le pitch, au véritable retour de Jason, après que Steinmann ait lamentablement détourné le mythe dans un cinquième volet n’ayant plus aucun rapport avec la saga de base. Néanmoins, ce retour se fait dans la douleur, McLoughlin ne parvenant jamais réellement à poser des bases convenables, la faute à un changement de traitement dans la personnalité du héros, Tommy, mais aussi à une vivacité verbiale trop importante des protagonistes. De plus, le retour à la vie de Jason, qui se fait par l’entremise de la foudre, évoque plus le mythe de Frankenstein, qu’un retour aux valeurs du slasher.

Ces incongruités une fois mises de côté, McLoughlin parvient malgré tout à mettre en scène quelques séquences amusantes, bercées d’un score relativement convaincant, notamment lors d’une partie de paintball qui s’avèrera bien entendu sanglante. Malheureusement, ces frêles bonnes dispositions sont rapidement sapées par le traitement même des meurtres, ne bénéficiant même plus dans cet épisode de l’expérience d’un spécialiste des effets spéciaux de maquillage. Dès lors, les meurtres sont tournés à l’arrache, les effets sanguinolents passés sous silence au profit de gros plans vaguement agrémentés de quelques liquides rougeâtres. Ces manquements graphiques vont d’ailleurs de pair avec un scénario lourdingue mêlant love-story et, une fois n’est pas coutume, happy end nauséabond. La bande se transforme donc petit à petit en bouillie absconne qui trouve son lamentable paroxysme dans l’interprétation du rôle de Tommy par Thom Mathews, remplaçant de la pire des manières qui soit l’excellent Corey Feldman.

Œuvre d’exploitation pure et dure, Vendredi 13 Part 6 s’avère être un ensemble totalement niais éloignant de plus en plus la saga de ses agréables débuts. En reprenant les rennes des aventures de Jason Vorhees, Tom McLoughlin sera simplement parvenu à rendre ce dernier tout simplement imbuvable.


Oeuvres liées :


Vendredi 13, chapitre 2 : Le tueur du vendredi (1981)
Vendredi 13, chapitre 3 (1982)
Vendredi 13, chapitre 4 : Chapitre final (1984)
Vendredi 13, chapitre 5 : Une nouvelle terreur (1985)
Vendredi 13, chapitre 7 : Un nouveau défi (1988)
Vendredi 13, chapitre 8 : L'ultime retour (1989)
Vendredi 13, chapitre 9 : Jason va en enfer (1993)
Vendredi 13, chapitre 10 : Jason X (2001)
Freddy contre Jason (2003)

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage