News

The Historian

3 mai 2008 | Par : Quentin Meignant

Vlad en forme !

Décidément, les vampires et Dracula en particulier ont le vent en poupe pour le moment au cinéma ! Après vous avoir annoncé Castlevania (et avant de vous réserver quelques autres news de choix), voici qu’un projet ambitieux pointe le bout de son nez ! Rien moins que l’adaptation d’un énième roman au sujet du comte Vlad l’empaleur, LE vampire par excellence, celui qui fait chavirer les coeurs et saigne des milliers de gens depuis plus de 100 ans !

En tout cas, la société Red Wagon, chargée par la Columbia Pictures de produire le projet, a mis le paquet pour obtenir les droits du roman puisqu’ils ont déboursé pas moins de 10 millions de dollars ! Le roman est signé par Elizabeth Kostova (sûrement toute heureuse de la surenchère autour de son bouquin). D’emblée, dans ce roman, il est clairement énoncé qu’en dépit de sa cruauté, Vlad Tepes (alias Vlad l’empaleur, personnage qui fut à l’origine du mythe de Dracula) n’a pas été soupçonné de vampirisme de son vivant.

The Historian est une palpitante chasse au vampire étalée sur plusieurs décennies, orchestrée par des personnages dont le sort est fatalement lié à l’emprise de Dracula sur leurs existences (tout part d’un livre aux pages vierges, orné d’un dragon en son centre) ; il s’oppose cependant à cet être qui semble se jouer d’eux, tout en les attirant à lui, pour d’obscurs motifs.

Le roman suit notamment les pas d’une jeune femme (la narratrice) qui recherche son père disparu en Europe. Celui-ci avait en effet décidé de dénicher la tombe de Vlad l’empaleur. Sur son chemin la jeune femme va être retardée par quelques suceurs de sang.

Dans le roman de Kostova, Dracula existe réellement parmi nous. Reste maintenant à savoir si le scénariste sera capable de réinventer le mythe de Dracula comme l’a fait Elizabeth Kostova.

Il a donc fallu trouver quelqu’un de talent pour mettre en forme toutes ces charmantes idées venues de l’esprit de l’écrivaine. Et c’est presque chose faite : la Red Wagon est en pourparlers avec David Magee (Neverland) afin qu’il adapte au mieux l’oeuvre.

Par contre, au niveau du réal, c’est bien sûr toujours le calme plat et il faudra sans doute du temps pour en trouver un capable de mettre en marche tel projet... D’un autre côté, d’ici à 2010, de l’eau coulera encore sous les ponts...

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage