Critique de film

Soif de Sang

"Thirst "
affiche du film
  • Genre : Horreur – Vampires
  • Année de production : 1979
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Rod Hardy
  • Pays d'origine : Australie
  • Durée : 1h33
  • Scénariste : John Pinkney
  • Musique : Brian May
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Chantal Contouri, Shirley Cameron, Max Phipps, Henry Silva, Rod Mullinar, David Hemmings, Rosie Sturgess, Robert Thompson, Walter Pym,...
  • Récompenses : Meilleurs effets spéciaux (Conrad Rothmann) au Festival de Sitgès en 1979.

Une jeune femme, Kate Davis, est kidnappée et emmenée de force dans une étrange clinique, située dans une région sauvage et isolée. Les médecins lui apprennent qu'elle est la descendante d'une sinistre aristocrate, la comtesse Bathory, qui conservait sa jeunesse en se baignant dans du sang de vierge. Ils lui révèlent ensuite l'existence d'une société secrète, constituée d'aristocrates ayant comme pratique commune de boire du sang humain. Ils pensent ainsi acquérir force et puissance. Kate découvre rapidement que la clinique est en fait une "ferme", où des humains sont gardés captifs afin de servir de "réserves" sanguine à ces vampires des temps modernes. Malgré l'insistance des chefs de la clinique, Kate refuse de se plier à leurs coutumes et de boire du sang. Pour la convaincre de se joindre à eux, les médecins décident alors d'employer des moyens musclés...

Les critiques à propos de ce film

Soif de sang - Une magnifique réussite !
Par : Quentin Meignant


L’idée de base de ce film a vraiment de quoi séduire : pas question de nous offrir bêtement un film de vampires, Rod Hardy fait beaucoup mieux ! Il nous donne un spectacle glauque d’une société secrète où le fantastique n’a presque aucune place. En effet, les buveurs de sang ne sont pas des vampires mais des gens aisés qui peuplent notre société et qui veulent pouvoir, argent et jeunesse.

Ce que l’on constate d’emblée, c’est la qualité de la photographie (Vincent Monton) qui laisse sans voix. La scène la plus marquante à cet égard est sans aucun doute l’un des rêves de Kate où le décor tourne derrière la protagoniste. Le décor en lui-même paraît d’une propreté qui n’incite guère à la confiance, on comprend vite, grâce à l’image, que tout dans cette confrérie est glauque et sanguinolent. Les effets spéciaux, oeuvre de Conrad Rothmann, primés à Sitgès, sont d’excellente qualité et donnent même à eux seuls le statut de scène culte à la scène de la douche de sang. La musique quant à elle s’avère dans la plupart des cas brillante. Nous regretterons juste un certain abus lors de certaines scènes qui ne nécessitaient pas une musique aussi bruyante.

Le scénario est d’une qualité incroyable et puise sa force dans l’originalité de base dont nous vous avons parlé plus haut. Nous suivons pas à pas les tourments et doutes de Kate et l’angoisse est au rendez-vous à chaque seconde du métrage !

Les dialogues frappent aussi très fort, ce qui est plutôt rare pour une série B. La seule petite remarque que nous puissions faire est que la fin est peut-être un peu décevante compte tenu du niveau général du film. Cela tourne quelque peu à la fiction d’aventures avec une évasion en hélicoptère digne de James Bond, ce qui n’est pas sans rappeler Zombie 3.... Sauf que ce film-ci ne s’arrête pas tout à fait là et que la scène finale est plutôt agréable à suivre !

En fin de compte, ce film est une pleine réussite, un ravissement tant pour les yeux que pour les oreilles ! Nous vouons un véritable culte à des séries B comme celles-ci et n’oublierons jamais ce moment mémorable !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage