Critique de film

pub

Rage

"Rabid"
affiche du film

Apres un accident de moto qui l'a complètement défigurée, une jeune femme est soignée par un chirurgien esthétique. Il en profite pour faire une expérience aux conséquences inconnues.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Rage - Culte !
Par : Quentin Meignant
Tags : Cannibales

David Cronenberg signe avec son fameux Rage, le deuxième grand film de sa jeune carrière après Frissons, qui marqua réellement le public en 1975. Le réalisateur, âgé alors de 34 ans, ne bénéficie pourtant pas d’un grand budget pour monter à l’écran un scénario qui aurait dû charmer plus d’investisseurs. Rage manque cruellement de moyens et cela se ressent à l’écran. Dès lors, Cronenberg s’est employé, avec succès, à faire oublier ce manque par une mise en scène astucieuse et une tension sans faille.

Un peu comme il l’avait fait dans Frissons, le réalisateur bricole, jongle avec différentes techniques, afin de faire passer un maximum de choses aux spectateurs. Tout le suspense et l’horreur de l’univers de Cronenberg, tout le talent de ce Grand du cinéma se retrouvent donc dans ce film. Certes, le spectacle manque parfois de réalisme mais le rythme imprimé par le réalisateur ne laisse que peu de répit au spectateur.

Cette vision épidémique apocalyptique n’est pas sans évoquer Le survivant ou encore Je suis une légende, tirés de la grande œuvre de Matheson, dont Rage aurait été une préquelle plus qu’intéressante ! La première partie du métrage consiste en un huis-clos dans un hôpital expérimental de chirurgie esthétique. Cronenberg réussit à instaurer un climat d’angoisse assez rapidement au fur et à mesure des attaques de Rose. Ces séquences d’attaques sont particulièrement réussies et, malgré le manque de moyens, le metteur en scène nous abreuve de quelques gouttes de sang bien senties ! Ainsi, la scène du bloc opératoire où un doigt est littéralement coupé sous nos yeux est carrément jouissive, de même que celle où le fermier s’en prend au personnel d’une cafétéria.

La seconde partie du film annonce tout bonnement l’apocalypse due au mystérieux virus. Très vite, nous nous dirigeons vers un monde où rien n’est plus pareil : cloisonnement de la société, carte de vaccinés et de non-vaccinés, tout ceci n’est pas sans rappeler la société hitlérienne, fondée sur la peur de l’autre ! C’est avec un grand sens de la métaphore que Cronenberg nous fait passer ses idées et dénonce tout un système. Certaines scènes valent tout simplement la peine d’être vues pour leur aspect novateur : les scènes du métro et de la salle de cinéma, lieux clos par excellence, nous rappellent certains synopsis exploités bien plus tard par le cinéma bis italien. Lamberto Bava a ainsi dû puiser son inspiration dans ce que suggérait Cronenberg pour nous pondre son très bon Demoni !

Le dénouement rajoute ce qu’il faut de touche dramatique au métrage pour qu’il reste à jamais dans nos mémoires de cinéphiles. Tout ce merveilleux déroulement est appuyé par une musique plutôt stridente signée par l’excellent Ivan Reitman, aussi responsable de la mélodie entendue dans Frissons. Bref, un vrai bonheur pour les oreilles !

Quant au casting, essentiellement composé d’inconnus, il a le mérite d’être parfaitement en accord avec le contenu. L’angoisse est au rendez-vous à chacune des mimiques des acteurs. Marilyn Chambers s’occupe de donner une touche de sensualité et est impériale dans son rôle de contaminatrice-victime ! Elle offre aux spectateurs une interprétation au cours de laquelle elle monte en puissance au fil des minutes ! Les acteurs secondaires, comme le fermier, l’homme de la salle de cinéma et autres enragés méritent eux aussi toutes les éloges tant ils donnent un air réel et vraiment apocalyptique au film.

Un grand moment d’épouvante ! Agréable à suivre et d’un très bon niveau technique malgré un manque évident de moyens, Rage a su s’imposer comme une des œuvres majeures de la filmographie bien garnie de Cronenberg ! A voir et à posséder absolument ! En un mot : CULTE !

Commentaires sur le film

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

un film genial j’avais 8 ans quand je l’ai vu

23 janvier 2012 à 12:01 | Par isasteph2

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage