Festival Fantasia (Canada)

Preview 2008

Gros plan sur le festival FanTasia du Canada

Par Beatroce

Fantasia est un festival orienté vers le cinéma de l’imaginaire en provenance du monde entier. La programmation est diversifiée et va du cinéma d’auteur au cinéma de divertissement pur.

Le festival est né l’été 1996 et a connu immédiatement un succès populaire immense ainsi qu’une couverture médiatique locale et internationale considérable. Leader sur la scène internationale, Fantasia est devenu une manifestation majeure et unique de la scène culturelle canadienne.

Le Festival International Fantasia aura lieu cette année du 3 au 21 juillet 2008 dans trois salles différentes pour sa douzième édition, pour le plus grand plaisir de son public toujours croissant.

En attendant de vous en coller plein la vue avec des previews détonantes, voici déjà un aperçu des grosses pointures du festival...

Les pointures

Côté previews, quelques gros morceaux sont à se mettre sous la dent.

Après des dizaines de rumeurs annonçant une potentielle adaptation sur grand écran et des tonnes de rebondissements négatifs, la nouvelle de Clive Barker Meat train connait enfin une naissance cinématographique bien méritée. A la baguette, le Japonais Ryuhei Kitamura, créateur de l’amphétaminé Versus, tente de rester fidèle à l’univers barkerien pour offrir une transposition digne de ce nom au paternel de Pinhead. Midnight meat train promet d’être un vrai régal...

Symbole de cette nouvelle vague du gore français, Lady blood débarque au festival en avant-première mondiale. Suite du Baby blood de Robak, cette oeuvre goresque suivra à nouveau les mésaventures de la névrosée Yanka toujours interprétée par Emmanuelle Escourrou. Ca va saigner dans les chaumières...

Le retour de Darren Lynn Bousman avec son tant attendu Repo ! The Genetic Opera avec un cast composé de Paul Sorvino et Paris Hilton (ben oui, fallait de la cuisse). Confirmation ou vaste blague de la part de Bousman ? Reste à voir si l’inspiration filmique du réalisateur se retrouvera au sein de cette oeuvre lourdement préméditée. A défaut, sa vision permettra sans doute de prendre un peu de Repo...

Les Asiats mènent le bal

Festival centré sur l’imaginaire, le FanTasia n’en est pas moins l’un de ceux qui privilégient le plus le cinéma oriental en proposant chaque année des tas de petits bijoux émanant d’Extrême-Orient pour le plus grand bonheur des fantasticophiles sinisés et des admirateurs du cinéma décalé.

Alors, quitte à livrer sa ration de riz, les organisateurs vous en fournissent une épaisse couche tendance basmati. Parmi les plus grosses attentes, on pointera :

* Akanbo shôjo de Yûdai Yamaguchi (Meatball machine)

* Alone de Banjong Pisanthanakun et Parkpoom Wongpoom (Shutter)

* L : Change the World d’Hideo Nakata (Ring)

* Sukiyaki Western Django de Takashi Miike (Audition)

* The Sparrow de Johnnie To (Mad Detective)

Les futures pépites

En marge de ces grosses attentes, comment passer sous silence les potentielles pépites du cinéma de demain, ces films qui resteront sans doute dans les annales du cinéma (sans être vulgaire) et deviendront culte au lendemain de leur visionnement ? Quelques titres résonnent aux oreilles comme le Jack Brooks Monster Slayer déjà présenté au BIFFF 2008, le déjà cultissime Machine girl de Noboru Iguchi, le Red de Lucky McKee ou encore Dance of the dead de Gregg Bishop... Et surtout, surtout le Truffe québécois qui ouvre les festivités et promet bien du spectacle...

En définitive, la cuvée 2008 du FanTasia se veut aussi bonne que celle des années précédentes. Habillé d’une robe flamboyante, affublé d’un bouquet extrêmement délicat, ce millésime devrait enivrer à coup sûr les amoureux du genre et les cinéphiles avertis...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage