Festival NIFFF de Neufchatel (Suisse)

NIFFF 2013 - Compte-rendu des 7 et 8 juillet

Comme chaque année, les deux nigauds belges que nous sommes avaient oublié quelques spécificités de la Suisse, à commencer par ses prises électriques étranges qui ne nous ont pas permis de recharger notre matériel depuis le début du festival. L’oubli est rattrapé grâce à notre logeuse et son adaptateur, nous lui dédions donc cet article qui est aussi l’occasion de souligner le grand bonheur que nous avons eu de retrouver Jacqueline, tenancière du Bleu Café, haut lieu culturel et gastronomique du coin. Avec sa gouaille habituelle, la dame demeure l’une des attractions de Neuchâtel qui compte aussi sur cette très belle édition du NIFFF pour faire vivre les environs.

Et, à ce titre, dimanche, jour de repos pour de nombreux commerçants, s’est avéré assez morne, tant au niveau de l’animation de la ville que des films que nous avons eu à découvrir. The Crack, film colombien doté d’une certaine réputation, brillait ainsi certes par un beau climax mais son manque flagrant de rythme venait entacher une seconde partie de film dont le seul attrait était l’omniprésence d’une actrice sexy au possible. Il est aussi question d’une certaine sensualité dans Der Ausflug, création suisse malheureusement desservie par une photographie infecte et une mise en scène trop linéaire. La bonne surprise de la journée viendra donc étonnamment des Rencontres d’après minuit de Yann Gonzalez qui, sans être un top film, constitue un divertissement très original. Film érotique qui ne se distingue pas vraiment par des scènes d’une sensualité folle, Les Rencontres d’Après Minuit brille notamment par la présence... d’Eric Cantona, plus enjoué que jamais, qui distribue à l’assemblée quelques répliques hilarantes (dans sa bouche). Le côté très littéraire des dialogues demeure par ailleurs la principale force de cette belle surprise.

Si la journée de dimanche pouvait donc être considérée comme assez pauvre, celle de lundi, au contraire, a été attrayante de bout en bout. Avec Eega en vision de presse, la journée ne pouvait en tout cas pas mieux commencer, le film telugu offrant sa bonne humeur permanente dans un bel écrin alliant rythme, chants de qualités et séquences spectaculaires à foison. Tout le contraire de The Dyatlov Pass Incident, found footage signé par Renny Harlin, qui dès ses premières minutes, sombre dans l’ennui. Ultra-documenté, le métrage étale son savoir à défaut de proposer un certain savoir-faire, Harlin reprenant simplement les codes déjà bien usés d’un sous-genre à l’agonie. Heureusement, cette longue vision de presse était le seul moment négatif de la journée, les trois visions publiques étant, elles, de belle qualité. Le Simon Killer d’Antonio Campos mettait ainsi à mal la sérénité des spectateurs avec une ambiance glauquissime dans un Paris plus sombre que jamais. Suivant les pérégrinations d’un héros perturbé par les aléas de la vie, le métrage aurait peut-être mérité un traitement final un peu plus violent mais s’en sort néanmoins avec les honneurs. Il en va de même pour le nouveau film de Jim Mickle, We are what we are, qui revisite habilement le thème cannibale et offre quelques moments particulièrement impressionnants. Malgré un final désarçonnant, il s’agit là d’un des plus beaux efforts de ces dernières années dans le domaine. Histoire de finir la journée sur un ton plus révérencieux, l’espagnol Animals constituait sans doute la touche idéale en dépeignant avec une grand intelligence l’adolescence torturée, ses envies, ses peurs et ses besoins. Certes pas toujours très rythmée, le métrage de Marçal Forès constitue une autre surprise de ce treizième NIFFF.

L’événement suisse se déroule donc pour l’instant à merveille, le tout sous un soleil très généreux. Et comme nous avons retrouvé notre Jacqueline et ses bons petits plats, le tout paraît plus idyllique que jamais...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage