Critique de film

pub

Meridian

"Meridian"
affiche du film

Catherine (Sherilyn Fenn), une jeune étudiante américaine, se rend en Italie pour prendre possession dâ

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Meridian - Renouveau Full Moon...
Par : Damien Taymans
Tags : Monstres, Conte fantastique

Catherine vient d’emménager dans un somptueux château italien qu’elle a reçu en héritage (mieux qu’Euromillions !). Bien décidée à se laisser aller à son inspiration artistique, la jeune femme vit recluse dans cette immense bâtisse à peine peuplée par sa nounou Martha qui a continué à garder la demeure durant son absence. Un soir, Catherine convie une troupe de forains à dîner dans son humble demeure (« A peine 207 pièces, vous verrez ! »). Lawrence, le chef de la troupe, profite de l’occasion pour droguer les belles (Gina et Catherine, faut suivre !) et pendant qu’il profite de Gina, un second Lawrence abuse de Catherine. En plein ébat, ce clone voit son torse imberbe se transformer en tapis péruvien… Le monstre est lâché et la belle semble en redemander... Réalité ou cauchemar ?

Après avoir refait émerger une pléiade de nazisploitations version Eurociné à la qualité relative, Artus films persévère dans le genre tout en conservant l’érotism touch par le truchement de ce Meridian, produit et réalisé par Charles Band, pape du bis horrifique à la tête de la société Full Moon. Séduit lors d’une visite dans les jardins de Bomarzo, le producteur décide qu’il y reviendra à l’occasion afin d’y tourner un film dont le point d’ancrage sera cet étrange endroit jalonné d’immenses statues inquiétantes. Chose faite avec cette intrigue sise en terre latine et recourant à une histoire profondément romanisée co-scénarisée par l’autochtone Dennis Paoli paternel des scripts de From beyond et Re-Animator pour la feue Empire. Meridian, à l’orée des créations Full Moon, la boîte de production de Band, fondée suite au ramassage financier de sa précédente Empire pictures, rompt quelque peu avec la tradition du messie bisseux qui abandonne le temps d’un tournage ses poupées monstrueuses et ses petites bêbêtes sanguinaires pour se consacrer à l’élaboration de cette histoire à l’apparente parenté avec le conte La belle et la bête. Pourtant, si l’intrigue qui régit le métrage s’apparente effectivement à celle des contes classiques (les deux amants, la terrible malédiction, les personnages forains), la thématique brossée renvoie davantage à La bête de Borowczyk qu’au métrage de Cocteau.

De ralentis suaves en éclairages majestueux, Band tente de livrer une vision poétique de cet amour impossible entre deux amants que tout oppose (la magnifique Sherilyn Fenn bien connue des fans de la série Twin peaks dénote avec la créature à poils longs, de trois cents ans son aîné). Entre mélancolie romantique (les décors automnaux du parc et les murs vides du château) et délices érotiques (les ébats des amants), Meridian tangue, tentant de combiner les deux en les greffant successivement à une trame scénaristique dont la linéarité n’a d’égal que les carences qui le caractérisent. Peu à l’aise avec la narration, Band privilégie les majestueux décors dont il dispose, n’hésitant pas à l’occasion à tapir sous un voile de fumée ses personnages ou à se fixer sur l’une ou l’autre situation (la scène d’amour) ou à remplir les vides de discussions interminables (« Je te raconte toute l’histoire si tu manges » dira Martha à sa protégée). En résulte un récit arythmique qui, s’il n’était baigné dans une atmosphère sinon anxiogène au moins poétique, lasserait dès le premier quart d’heure.

Au final, Meridian séduit autant par ses qualités que par ses réjouissants défauts (nombre d’incohérences finalement sympathiques). Une œuvre fortement teintée par la tradition Empire (bien que Full Moon produira le Castle freak de Gordon aux similarités étonnantes) qui vient se s’achever.


Distribué par


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage