Les voyages de Teddy Beat (BD Cul)

14 octobre 2015 | Par : Alan Deprez (Vivadavidlynch) | Des bulles

Bite Generation ? (ahem...)

Titre Les voyages de Teddy Beat

Auteur Morgan Navarro

Éditeur Les Requins Marteaux

Année 2015

Genre Érotisme, grivoiserie

Note 8/10

Après le réjouissant Bernadette, aux douces effluves de Max Pécas, Les Requins Marteaux relancent la collection BD Cul avec Les voyages de Teddy Beat , orchestrant les nouvelles péripéties du personnage lubrique créé par Morgan Navarro (auteur de scénarios pour la TV et le cinéma, le Grenoblois a accouché chez le même éditeur de Flipper le flippé, ou la vie drolatique d’un dauphin de banlieue un peu trop romantico-idéaliste).

Ce dizième opus de la collection « N°1 de la BD indébandante » voit Teddy Beat subir les affres d’une profonde remise en question. Le concernant, on pourrait vite appeler cela un « burnes-out » ! Après s’être fait pomper par la sœurette somnambule de son meilleur pote, il décide qu’il est grand temps d’aller voir ailleurs, puisqu’il a largement fait le tour de Brooklyn et de ses chattes en chaleur.

Il se rend tout d’abord au Maroc, pensant y trouver quiétude et repos pour son membre viril, mais rencontre deux jeunes filles en apparence très pieuses… sauf que leur burka masque difficilement un tempérament de feu et de jolies courbes tatouées ! Le reste du périple de Teddy est à l’avenant : entre une escale à Paname, avec apprentissage de la photo de mode en compagnie d’une top model chaude comme la braise, un détour en Inde - où il expérimente une transe menant au nirvana - et une partie de jambes en l’air en Terre sainte sous les feux nourris du Hezbollah, il y a de quoi contenter les plus exigeants des érotomanes BDvores.

Toujours aussi coloré, l’univers conçu par Morgan Navarro dévoile des trésors d’invention et de coquinerie. Plus étonnant, les aventures de ces créatures anthropomorphes suscitent l’excitation, voire même une sacrée bandaison. Comme quoi, pas besoin - par exemple - de reluquer les escapades sexuelles de la pornista Selen pour atteindre la montée de sève.

Dommage que, comme pour chaque pocket BD Cul, la lecture des Voyages de Teddy Beat se fait d’une traite, alors que l’on aimerait faire durer le plaisir. Pas vrai ? Vous me comprendrez si vous avez déjà vu la lumière au bout d’une érection…

Les voyages de Teddy Beat est à commander ici.

Retrouvez la collection BD Cul par là.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage