Critique de film

La Malédiction 2

"The Omen 2"
affiche du film
  • Genre : Horreur - Démons, diables
  • Année de production : 1978
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Don Taylor
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h47
  • Scénariste : Stanley Mann, Mike Hodges
  • Musique : Jerry Goldsmith
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : William Holden, Lee Grant, Jonathan Scott-Taylor, Robert Foxworth, Nicholas Pryor, Lew Ayres, Sylvia Sidney, Lance Henriksen, Elizabeth Shepherd, Lucas Donat, Allan Arbus, Fritz Ford, Meshach Taylor, John J. Newcombe, John Charles Burns
  • Récompenses : Nominé dans la catégories Meilleurs effets spéciaux aux Saturn Awards 1979

    Golden Reel Awards des Meilleurs dialogues et des Melleurs effets sonores aux Motion Picture Sound Editors 1979

Les Thorn élèvent deux garçons, Marc et Damien, élèves d'une école militaire. Mais ce dernier s'avère être l'Antéchrist.

Les critiques à propos de ce film

La Malédiction 2 - Quand une saga perd de sa superbe....
Par : Quentin Meignant




Quelle déception ! Rarement une suite nous avait autant laissé sur notre faim. On voit que ce film a été fait en deux temps trois mouvements pour surfer sur la vague du premier opus ! Il s’en ressent donc du point de vue de la qualité. On ne retrouve aucune des indéniables qualités du premier épisode dans le deuxième. Pire : les qualités se sont changées en défauts.

Il faut dire que ce film a une histoire un peu particulière. Tout d’abord, un changement de réalisateur a émaillé le début du tournage. Mike Hodges a décidé de jeter le gant après seulement quelques scènes tournées pour cause de divergences avec les producteurs. Nous retrouvons néanmoins ces scènes dans le film : l’usine, l’école militaire et le dîner où tante Marion s’inquiète pour Damien. Ceci nous montre à quel point la production a eu tort de renvoyer Hodges car ses scènes sont de bonne qualité, à l’inverse de la plupart de celles tournées par Taylor.

Ensuite, la présence au premier plan d’un acteur arriviste et lamentable comme William Holden ne fait rien pour arranger les choses. Ce triste sire avait refusé de jouer dans le premier épisode car il ne voulait pas tourner dans un film sur Satan. Il laissa donc sa place à l’impeccable Gregory Peck qui assuma le rôle de père à merveille. Voyant le succès du premier opus, Holden s’est lui-même proposé pour le rôle principal dans le second, histoire de renflouer son compteen banque ! Le jour où on lui a fait signer le contrat est sans aucun doute l’un des jours les plus noirs de la franchise ! L’acteur surjoue tout au long du film et nous horripile au plus haut point !

Ces événements pertubateurs ne doivent en aucun cas excuser la faiblesse du métrage. Don Taylor avait plus de moyens et de solides bases pour supplanter haut la main son prédécesseur. Mais voilà, pour cela il faudrait encore avoir un minimum de talent ! Nous sombrons rapidement dans l’ennui face à un scénario d’une platitude exécrable et les rares moments d’action qui auraient pu nous réveiller sont mal tournés ! Les acteurs jouent mollement des rôles mals choisis par le responsable du casting.

Jonathan Scott-Taylor, dans le rôle de Damien, a plus une tête à claques qu’une tête de Diable ! Il nous fait bien vite regretter le petit Harvey Stephens qui avait été tellement éblouissant. Seul Lance Henriksen (encore lui !) vient quelque peu atténuer notre dégoût face à pareils acteurs ! Le pire est encore à venir avec la musique. L’énorme point fort du premier épisode se transforme en véritable tare dans le second. Jerry Goldsmith, gonflé à bloc par son succès, use et abuse des mêmes ficelles mais nous met face à une cacophonie ahurissante. La musique est d’un brouillon sans nom auquel nous préférons encore le synthé de Jess Franco ! Cela veut vraiment tout dire !

Un épisode à oublier ! Seuls les véritables fans de la série y trouveront un quelconque plaisir ! Par contre, nous, honnêtes cinéphiles que nous sommes, avons juste envie de le lancer par la fenêtre !


Oeuvres liées :
La Malédiction
La Malédiction 3
La Malédiction 4
La Malédiction 2006

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage