Critique de film

pub

Incassable

"Unbreakable"
affiche du film
  • Année de production : 2000
  • Réalisateurs : M. Night Shyamalan
  • Scénaristes : M. Night Shyamalan
  • Acteurs : Bruce Willis, Samuel L. Jackson, Robin Wright Penn, Spencer Treat Clark, Charlayne Woodard
  • Musique : James Newton Howard
  • Genre : Fantastique - Super-héros
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h45
  • Budget : 75 millions de dollars
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Récompenses : Nominé au Saturn Award du Meilleur thriller en 2001 Nominé aux Blockbuster Entertainment Awards pour le Meilleur acteur dans un thriller (Samuel L. Jackson et Bruce Willis), Meilleur acteur de second rôle dans un thriller (Spencer Treat Clark) et Meilleure actrice de second rôle dans un thriller (Robin Wright Penn) en 2001 Lauréat du Bogey Award in Silver à Berlin en 2001 Nominé au Bram Stoker Award du Meilleur scénario en 2001 Lauréat du Golden Trailer du Meilleur thriller (2001) Nominé au Sierra Award de la Meilleure musique de film en 2000 Nominé au Nebula Award du Meilleur scénario (2001)

Un homme comme tout le monde voit sa vie bouleversée suite à un tragique accident de train dont il ressort seul survivant. Un mot sur son pare-brise lui demandant de se souvenir de la dernière fois où il a été malade va définitivement l'entraîner vers la plus incroyable des conclusions.

pub


Trailer - Incassable (2000)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique d’Incassable - Le nouveau maître du suspense confirme
Par : Chroniqueurs

Par Frank Black

David Dunn est le seul survivant d’une catastrophe ferroviaire qui a fait 131 morts. Le plus étonnant est qu’il est indemne. C’est alors qu’un passionné de comics va lui révéler le véritable secret de ce miracle : une incroyable révélation qui va bouleverser sa vie.

M. Night Shyamalan a relevé un défi de taille en réalisant Incassable : faire le premier film de super-héros réaliste. Le super-héros des comics américains a toujours été haut en couleur et spectaculaire. Batman, Superman, Spider-Man, les X-Men, autant de héros hors normes qui n’ont pas leur place dans notre réalité. Il faudra attendre certains scénaristes et dessinateurs comme Frank Miller et Alan Moore pour que des implications hyper réalistes touchent les super-héros. Dès lors, certains d’entre eux évoluent dans notre univers et dans l’horrible réalité qui en découle trop souvent.C’est cette approche que Shyamalan a prise pour Incassable.

Incassable est le deuxième long métrage sorti sur nos écrans de M. Night Shyamalan, le premier étant le fameux Sixième sens, chef-d’oeuvre absolu et véritable perle scénaristique, merveille d’intelligence. Son second film allait-il se révéler digne de son prédécesseur ? Oui, à tout point de vue. Tous les artifices de Shyamalan se retrouvent dans ce film, que ce soit la couleur rouge comme symbole du mal (même s’il élargit un peu la palette chromique prévue à cet effet lors de la scène dans la gare), le rythme lent, la parfaite mise en images (quelle délicatesse dans la réalisation !), ou le twist final (même s’il est moins foudroyant que dans 6th sense) dont la simplicité surprend encore le spectateur par son évidence.

Mais surtout, l’originalité du scénario fait encore office d’atout majeur. Il s’attarde en effet sur la génèse du "héros", joue avec celle-ci, détourne, les "règles" en vigueur instaurées pour ce type de films, pour finalement offrir au spectateur une relecture adulte et intelligente du mythe du superhéros. Ici, pas besoin d’effets spéciaux tape-à-l’oeil, juste une histoire. Le réalisateur a fait preuve d’un minimalisme incroyable pour raconter, avec des mots simples, la génèse d’un super-héros, la découverte de ses pouvoirs et l’acceptation de sa destinée. David Dunn est, en apparence, Monsieur Tout-le-monde. Il vit une petite vie assez médiocre (il n’est pas milliardaire comme Bruce Wayne/Batman ou Tony Stark/Iron Man) et n’a aucune idée des pouvoirs qu’il possède depuis toujours (contrairement à de nombreux super-héros) et n’a pas réellement l’ambition d’un héros. Pourtant, David Dunn, sous l’influence de son fils et d’un mystérieux mentor, va accepter son rôle dans notre société : sauver des vies et châtier les méchants. D’apparence simpliste, cette mission aux allures divines est montrée d’une manière si subtile que ça en devient émouvant. Un homme simple devient un héros en faisant le premier pas... en se mobilisant.

Bruce Willis, habitué au rôle de sauveur de l’humanité, prend le contrepied de ses prestations précédentes dans le domaine, pour se montrer touchant dans la peau d’un homme révélé à lui-même, forcé à réaliser son potentiel, tout en ayant peur d’assumer son destin. Sa performance est à mes yeux digne de celle qu’il a livré dans Sixième sens. Quant à Samuel L. Jackson, il s’y révèle tour à tour émouvant, rassurant et effrayant dans un rôle aux antipodes de ce qu’il a pu incarner auparavant. Il est à noter l’excellente prestation du gamin dont j’ai honteusement oublié le nom (Spencer Treat Clark ndlr.), dans un rôle d’enfant (encore) particulièrement bien écrit. La composition musicale, joue un rôle primordial dans le film, soulignant l’évolution des personnages de David et Elijah, mélancolique et envoutante, lorgnant du côté de l’héroïque sans jamais surenchérir (point d’explosion à la John Williams), tout en restant douce et mélodique, comme pour accompagner doucement la caméra de Shyamalan, et en révéler le caractère sentimental. Car il s’agit aussi (surtout) de sentiments. Ainsi, plus David prend conscience de son pouvoir et des responsabilités que ça implique, plus il redevient le père et l’époux dont sa famille a besoin.

La force d’Incassable est d’être un film sur la manière dont chacun d’entre nous peut changer les choses et contribuer, à son échelle, à améliorer le monde dans lequel nous vivons. Dunn ne peut pas arrêter tous les criminels mais il peut, à son niveau, faire du bien aux gens. En montrant un super-héros réaliste évoluant dans notre univers, M. Night Shyamalan réussit à faire passer un magnifique message : nous sommes tous des super-héros pour peu qu’on s’en donne la peine. Incassable est un chef d’oeuvre d’humanité
A mes yeux, Incassable est LE film de superhéros par excellence !

Commentaires sur le film

incassable

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Night Shyamalan est un génie, il prend son temps pour chaque film mais le résultat vaux bien que l’on attende un peu entre chacun de ses chefs d’oeuvres. Que du bonheur, un régal pour les yeux, les oreilles et les sensations. A chacun de ses films ça fait mouche, merci à N. Shyamalan

4 septembre 2009 à 18:09 | Par patchou-lyly
Le super héros ordinaire.

2 etoiles

Une approche originale du mythe du super héros. Et déjà, Shyamalan nous dévoile sa tendance pour des choix de musique pas toujours heureux, et surtout pour des longueurs dont Le Village (son meilleur film à ce jour peut-être) va pâtir..

19 septembre 2011 à 20:09 | Par Fred Bau

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage