Critique de film

pub

Ghost Shark

"Ghost Shark"
affiche du film

Une petite ville est confrontée à la menace d'un requin fantôme en mer comme sur la terre ferme : la moindre flaque d'eau lui permet ainsi d'attaquer ses victimes.

pub


Trailer - Ghost Shark (2013)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Ghost Shark - Les dents de l’amer
Par : Damien Taymans

La sharksploitation ne cesse de faire des émules chez les petites productions marginales qui grignotent les maigres miettes laissées par des blockbusters dont les projets s’avèrent de plus en plus exsangues. Conscients que leurs budgets anémiques peuvent et doivent profiter de la perte d’hémoglobine des majors, ces adeptes du "va-comme-j’te produis" bricolent en quelques semaines des nanars aux concepts improbables qui ne manquent jamais d’éveiller la curiosité de l’amateur de bis voire d’enflammer la Toile comme l’a fait récemment Sharknado et sa tornade de requins sévissant en plein cœur de la cité des anges. Comparé à un ténor de la mockbusterisation comme Asylum (Atlantic Rim, Abraham Lincoln vs Zombies), Active Entertainment accuse un sérieux retard et se devait de laisser de côté pour un temps les arachnides (Arachnoquake) et autres reptiles (The Snake King) pour permettre aux squales de se trouver un nouveau bassin à hanter.

De hantise, il en est à proprement parler question dans ce Ghost Shark puisque le rôle-titre échoit à un grand squale fantomatique capable de se transporter d’un bout à l’autre de la baie sitôt qu’une gouttelette de flotte se trouve dans les environs d’une victime potentielle. Après un détour dans les sables (Sand Sharks) et dans les airs (Sharknado), les sélachimorphes ont désormais toute latitude pour posséder l’eau, s’insinuant dans la gorge d’un député à travers un gobelet en plastique ou bouffant des marmots (quelle indécence !) par le truchement d’un arrosage automatique. Dans ce contexte, la station balnéaire et son maire préconisant le calme et sacrifiant sa propre progéniture pour s’assurer une réélection font figure de tapisserie. Eric Forsberg, maître ès gloumoutes aquatiques (Mega Piranha, 30 000 lieues sous les mers) et Griff Furst, multirécidiviste du détournement bis (I am Omega, 100 Million B.C.), sentent qu’ils ont tout intérêt pour compenser l’éviction des fonds marins à doter leur récit d’un semblant de fond tout court. Dès lors, de leurs brillantes cervelles, naît l’idée d’une caverne maudite permettant la résurrection de tout être qui y succombe à la suite d’un assassinat violent (chose peu courante, vous en conviendrez). Progressivement, les sévices du squale - qui rivalise pourtant d’ingéniosité pour varier ses canaux (une flaque d’eau, les seaux d’un car-wash, passent au second plan tandis que le récit prend à bras le corps ce problème épineux et offre même une certaine caractérisation aux rares survivants du carnage. A cet égard, le gardien du phare, mystérieux en diable, remporte la plus belle part du gâteau en s’imposant dans chaque plan lors du dernier quart d’heure durant lequel il tente d’empêcher les mécréants de détruire la caverne qu’il espère utiliser pour la résurrection de sa bobonne, morte dans des circonstances pour le moins louches.

Petit nanar assumé, hautement sympathique mais brillamment médiocre, Ghost Shark marque d’une nouvelle pierre blanche la destinée des squales à l’écran. Les dents de l’amer sont depuis vachement aiguisées et, ravalant notre salive, on revendique ces plaisirs coupables à base de gigantesques requins placés dans des situations de plus en plus rocambolesques. Le grand large ne fait décidément plus peur à personne jusqu’à ce que des vents favorables soufflent de nouveau sur la sharksploitation et qu’une œuvre à la mesure du classique de Spielberg ne revoie le jour. Dès que les vents souffleront, nous nous en ailerons...


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 43228 photo 43229 photo 43227 photo 43226
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage