Festival Fantasia (Canada)

Festival FanTasia : 1ère semaine

Une première semaine truculente

Montréal, le mardi 1er juillet 2008 – Le Festival international de films Fantasia débutera sa 12e édition le 3 juillet avec la première mondiale de TRUFFE, une délirante vision du futur signée Kim Nguyen. L’incomparable célébration cinématographique se déroulera jusqu’au 21 juillet, ce qui équivaut à 18 jours de films audacieux et orignaux, de premières mondiales et d’invités de marque. Cette année seront présentés plus d’une centaine de longs métrages provenant de partout à travers le monde, quatre blocs thématiques, une quinzaine de programmes de courts métrages ainsi que des projections extérieures. Le Festival Fantasia inaugure également cette année le Fantastique week-end du court-métrage québécois, un événement de taille consacré entièrement aux productions de genre locales.

Les cinéphiles auront l’embarras du choix lors de la semaine d’ouverture. En plus de TRUFFE, ils pourront découvrir SUKIYAKI WESTERN DJANGO, l’indescriptible pastiche de spaghetti western du prolifique Takashi Miike ; le brillant collectif d’animation japonaise GENIUS PARTY ; et, en première nord-américaine, le diabolique WHO’S THAT KNOCKING AT MY DOOR, un premier film sud-coréen que l’on compare déjà à SYMPATHY FOR MR. VENGEANCE de Park Chan-Wook. Également de la Corée du Sud, le délicieux drame de compétition culinaire LE GRAND CHEF de Jeon Yun-su sera présenté en première nord-américaine et EPITAPH, une somptueuse anthologie d’horreur, sera projeté en première canadienne. Le cinéaste hongkongais Johnnie To (EXILED) revient cette année avec le très attendu MAD DETECTIVE, le cadavre exquis TRIANGLE (un projet auquel ont également participé Tsui Hark et Ringo Lam) ainsi que la première canadienne de SPARROW, une exploration fascinante de l’univers des pickpockets.

Du côté international, il ne faut absolument pas manquer la première nord-américaine de [REC] de Jaume Balagueró et Paco Plaza. Depuis sa première à la Mostra de Venise, ce terrifiant film de morts-vivants en style cinéma-vérité a fait hurler de terreur les festivaliers du monde entier. Intense et effrayant, il poussera jusqu’au bout votre endurance psychologique. L’Espagne aura également comme représentants TIMECRIMES (première canadienne), un thriller acclamé sur le voyage dans le temps, et BEFORE THE FALL (première nord-américaine), un haletant suspense se déroulant trois jours avant la fin du monde. Récipiendaire d’un prix à Tribeca, le suédois LET THE RIGHT ONE IN apporte un nouveau souffle au mythe du vampire en racontant la subversive histoire d’amour entre un jeune garçon timide et sa mystérieuse voisine. Avec ses effets spéciaux juteux, son anti-héros sympathique et une performance grandguignolesque de Robert Englund, JACK BROOKS : MONSTER SLAYER sera assurément un grand succès auprès du public de Fantasia. À noter que la projection de JACK BROOKS sera précédée par la première mondiale de TREEVENGE, le nouveau court métrage de Jason Eisener (HOBO WITH A SHOTGUN). Une œuvre pleine de bruit et de fureur, WHAT WE DO IS SECRET de l’Américain Rodger Grossman dépeint avec une précision scientifique l’ascension et l’immolation de Darby Crash et de sa formation The Germs, essentiellement le premier groupe hardcore. Ce film biographique met en vedette Shane West, tout simplement exceptionnel dans le rôle de Crash. Dans le cadre du programme ANIMATED AUTEUR VISIONS, Le Festival Fantasia est très heureux d’accueillir la première canadienne d’IDIOTS AND ANGELS, le nouveau délire animé de Bill Plympton qui, en suivant les exploits d’un marchand d’armes ayant des ailes d’anges vissées au dos, retrouve l’esthétique minimaliste de ses courts métrages. Dans le même bloc se trouve PEUR(S) DU NOIR, un omnibus rassemblant les esprits visionnaires de six artistes visuels à qui l’on a demandé de mettre en image leur interprétation personnelle de la « peur du noir ». Grand succès auprès du public l’année dernière, le bloc DOCUMENTARIES FROM THE EDGE revient avec une série de documentaires gravitant autour du thème de l’obsession. Le film ayant l’honneur d’ouvrir le bal est SECOND SKIN de l’Américain Juan Carlos Pineiro-Escoriaza, un film tragique, drôle et, surtout, humain, qui va à la rencontre de diverses personnes ayant l’existence marquée par une participation abusive à des jeux vidéo en ligne. Dans un registre complètement différent, LA CRÈME de Reynald Bertrand est une hilarante comédie fantaisiste qui se moque malicieusement de notre obsession pour la célébrité. Finalement, mentionnons la première canadienne de THE OBJECTIVE de Daniel Myrick (co-réalisateur de THE BLAIR WITCH PROJECT), un terrifiant drame fantastique qui mêle habilement opaque atmosphère de mystère et éloquente critique du conflit en Afghanistan.

Source : Communiqué de presse officiel

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage