Events

EVENTS - MARVEL 14 EN VENTE À PARIS !

9 février 2012 | Par : Chroniqueurs

Par Christophe Triollet

En février 1969, les éditions lyonnaises LUG décident de publier FANTASK, le tout premier magazine français traduisant les aventures des Fantastiques, de l’Araignée et du Surfeur d’Argent. Les monstres et les onomatopées constellent alors les histoires extraordinaires de ces super-héros venus d’Outre-Atlantique, « aux traits trop caricaturaux » et « aux pouvoirs extra-terrestres », dénoncées dès 1965 par la Commission chargée d’examiner les publications destinées à l’enfance et à l’adolescence. Après avoir regardé ce premier numéro d’un genre nouveau, le rapporteur de la Commission écrira en mars 1969 : « Cette nouvelle publication est spécialement nocive pour sa science-fiction terrifiante, ses combats de monstres traumatisants et ses récits au climat angoissant, assortis de dessins aux couleurs voyantes  ». Menacé d’un procès pénal, LUG jette rapidement l’éponge après avoir édité sept numéros. En 1970, LUG revient sur la scène en sortant STRANGE puis MARVEL, deux nouveaux magazines de bandes dessinées, proposant à un lectorat qui en redemande de nouvelles adaptations françaises des célèbres Comics américains. Mais la Commission ne lâche rien. Elle s’acharne sur MARVEL qu’elle qualifie pour l’occasion de « publication démoralisante pour la jeunesse ». Acculé et surtaxé, le treizième et dernier numéro de MARVEL est publié en avril 1971, laissant entrevoir avant de disparaître la couverture d’un numéro 14 qui ne fut jamais officiellement imprimé.

Les rumeurs qui circulent alors sur son existence secrète ont façonné un mythe sur lequel Philippe Roure et Jean Depelley ont choisi de s’appuyer et d’enquêter pour construire un documentaire passionnant sur les déboires nationaux des célèbres super-héros conçus aux États-Unis. La loi du 16 juillet 1949, qui en France confie encore de nos jours à une Commission le soin de veiller au contenu des publications destinées à la jeunesse, y est disséquée avec soin par Bernard Joubert, l’auteur du démentiel Dictionnaire des livres et journaux interdits. On y apprend ainsi qu’elles ne doivent comporter « aucune illustration, aucun récit, aucune chronique, aucune rubrique, aucune insertion présentant sous un jour favorable le banditisme, le mensonge, le vol, la paresse, la lâcheté, la haine, la débauche ou tous actes qualifiés de crimes ou délits ou de nature à démoraliser l’enfance ou la jeunesse ou à inspirer ou à entretenir des préjugés ethniques ». On ose imaginer les conséquences de l’application de tels critères sur les films ou les séries télévisées proposées, à longueur de journée, à nos chères têtes blondes... Toujours est-il que Claude Vistel, directrice des éditions LUG, nous raconte son histoire incroyable illustrée avec talent par Alain Carrazé ou encore un Jean-Pierre Dionnet en grande forme, révolté par les décisions parfois invraisemblables de la Commission.

Après avoir été diffusé dans de nombreux festivals partout en France et devant plus de 250 spectateurs stupéfaits au dernier festival de la bande dessinée à Angoulême, MARVEL 14 : Les super-héros contre la censure était proposé à la vente, en avant-première et en présence des deux réalisateurs, samedi 4 février au cœur de la fameuse librairie parisienne Movies 2000. Une séance conviviale de partage permettant d’apprendre autour de macarons, un verre à la main, les détails d’une aventure extraordinaire imaginée par Philippe Roure en 2008 à laquelle se sont associés Jean Depelley et Fabrice Lambot pour Metaluna Productions. Ce documentaire de 52 minutes, d’une grande qualité, vous rend incontestablement plus intelligent et vous incite à fouiller dans votre passé pour exhumer des revues dont on avait même pas imaginé à l’époque qu’elles puissent être censurées pour notre bien...

MARVEL 14 : Les super-héros contre la censure

de Philippe Roure et Jean Depelley

Metaluna Productions

Sortie prévue : le 28 février 2012.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Attraction
2017
affiche du film
Tunnel
2016
affiche du film
Message from the King
2016
affiche du film
Child Eater
2016
affiche du film
On l'appelle Jeeg Robot
2015
affiche du film
Get Out
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage