L’Etrange Festival de Paris

ETRANGE FESTIVAL 2011 - Bilan

Le bilan chiffré de nos chroniqueurs

« On fait l’bilan calmement en s’remémorant chaque instant »

A tête reposée mais avec encore la mémoire bien fraiche, il est temps de tirer un dernier bilan de cette dix-septième édition de l’Etrange Festival parisien. Une édition riche en excellents films, en découvertes, en confirmations et en déceptions. L’Etrange Festival a, depuis toujours, une vocation de défricheur et de découvreur. Ce fut encore le cas cette année avec l’avènement d’un futur grand (et belge) Michael R. Roskam qui, avec Bullhead, signe un premier film d’une force et d’une maitrise dignes des plus grands. Les organisateurs ont aussi l’excellente habitude de présenter des films certes connus mais presqu’invisibles en salles et en 35mm. Cette année, les deux grosses séances à ce niveau-là auront été celle de La Chair Et Le Sang et du tétanisant Requiem Pour Un Massacre. Voir ces deux monuments dans une copie 35mm, ça n’a aucun prix. C’est l’une des nombreuses forces de ce festival à la marge et à la pointe.

Il serait fastidieux de lister tous les points positifs de cette édition mais il faut absolument pointer la qualité des métrages proposés que ce soit en avant-première avec des œuvres comme Drive, Cold fish, Endhiran, en compétition officielle avec en tête de gondole A Guilty Of Romance, Bullhead, The Unjust, Kill List ou Revenge : A Love Story. Il y a presque trop de bons films que c’en devient impossible de tout voir. C’est le seul vrai bémol du festival, des horaires de projection qui obligent les festivaliers à d’insondables dilemmes. Il faut parfois faire des choix et sacrifier certains films pour se concentrer sur d’autres. Mais bon, le festival ne peut pas non plus durer six mois. Mi-rétrospective, mi-festival plus traditionnel, l’Etrange est parvenu à se forger une réputation de festival cinéphile plus que festif (quoique l’ambiance de la nuit Sushi Typhoon valait son pesant de cacahuètes). Voilà, on tire le clap de fin sur cette dix-septième édition et on attend avec impatience la programmation de l’étrange 2012, dernier festival avant la Fin des Temps.

Films Seb Maureen
The divide 2 3
Confessions - 4
The thief - 3,5
Theatre bizarre - 4
Hobo with a shotgun - 4
Tucker & Dale vs evil - 4
Norwegian ninja - 1
2019, après la chute de... 3 1
Viva la muerte - 3
Meat 2 1
El Infierno - 3,5
Super 4 3,5
Bullhead 4 5
Stake land - 3
Kill list - 5
Simon du désert - 3
La Ricotta - 4
La griffe du passé - 5
Take shelter - 4
La chair et le sang - 5
The Man from nowhere - 2,5
Don’t be afraid of the dark - 3
La griffe du passé - 5
Take shelter - 4
La chair et le sang 5 5
Guilty of romance 5 -
Tomie unlimited 1 -
Milocrorze 4 -
Endhiran 3 -
The unjust 3 -
Dead heads 2 -
Wake wood 3 -
Noir et blanc 3 -
L’oncle de Brooklyn 2 -
Revenge : A love story 3 -
Horny house of horror 1 -
Beyond The Black Rainbow 0 -
Cold fish 4 -
Helldriver 4 -
Karaté Robo Zaborgar 3 -
Aliens vs ninja 2 -
Requiem pour un massacre 4 -

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage