Critique de film

Safe Neighborhood

"Safe Neighborhood"
affiche du film
  • Genre : Thriller, Horreur
  • Année de production : 2016
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Pays d'origine : USA, Autralie
  • Durée : 1h25
  • Musique : Brian Cachia
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Récompenses :

À l’approche de Noël, une adolescente et son frère voient leur maison assiégée par des malfrats. Loin de se démonter, les deux jeunes vont donner du fil à retordre à leurs invités…

Les critiques à propos de ce film

Critique de Safe Neighborhood - Un beau cadeau de Noël
Par : Seb Brunclair


Luke, brave gamin de 12 ans avec les hormones en ébullition, est en joie : ce soir, sa babysitter canon Ashley est toute à lui, et il a prévu le grand jeu pour la faire succomber : alcool, musique romantique, regard ténébreux, la totale. Rien ne pourra venir perturber ce plan sans faille. Sauf peut-être l’arrivée inopinée d’un cambrioleur visiblement dérangé...

Aaaaah, Noël, quelle période bénie ! Ses sapins, ses cadeaux, ses films de genre... Si la fête du grand barbu (pardon ? Jésus qui ?) et ses traditions ont donné naissance à une multitude de productions niaises et pleines de bons sentiments, il faut aussi compter sur les Gremlins, Krampus et autres Black Christmas pour en offrir une alternative violente et jouissive. Safe Neighborhood est de ceux-là : si Noël n’en est pas le sujet principal, l’ambiance s’en voit tout de même fortement imprégnée, chants et décorations tapageuses à l’appui. Du coup, vous auriez tôt fait d’imaginer Safe Neighborhood comme un décalque de Maman, j’ai raté l’avion. Vous n’avez pas idée à quel point vous avez tort.

Impossible de parler davantage du scénario sans en gâcher les nombreuses surprises, mais sachez juste ceci : ce film est tout sauf un home invasion classique. Le réalisateur et scénariste Chris Peckover prend un malin plaisir à en détourner les codes et multiplie les trouvailles à un rythme soutenu qui laisse à peine le temps de reprendre son souffle, la tension et l’humour noir fonctionnant à plein régime. Le casting mérite également toutes nos louanges, le jeune trio de tête Levi Miller (vu dans le flop Pan), Olivia DeJonge et Ed Oxenbould (tous les deux dans The Visit) faisant preuve d’une alchimie et d’une énergie jamais prises à défaut. Si Safe Neighborhood ne leur ouvre pas grand les portes d’autres rôles d’importance, on n’y comprend absolument rien.

Cette critique peut paraître concise, mais croyez-nous, c’est pour votre bien : mieux vaut en savoir le moins possible avant de vous attaquer à Safe Neighborhood, mis à part le fait que le film de Chris Peckover est méchamment drôle, brillamment joué et mérite amplement son Corbeau d’Or remporté lors de l’édition 2017 du BIFFF. Étant donné l’accueil triomphal reçu partout où elle est passée, espérons que cette excellente surprise ait droit à une distribution digne de ce nom.


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage