Critique de film

Rare Exports: A Christmas Tale

"Rare Exports"
affiche du film
  • Genre : Fantastique - Conte fantastique
  • Année de production : 2010
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Jalmari Helander
  • Pays d'origine : Finlande, Norvège, France Suède
  • Durée : 1h24
  • Budget : 1.948.000 Euros
  • Scénariste : Jalmari Helander, Juuso Helander, Petri Jokiranta, Sami Parkkinen
  • Musique : Juri Seppä, Miska Seppä
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Onni Tommila, Jormi Tommila, Tommi Korpela, Rauno Juvonen, Per Christian Ellefsen, Ilmari Järvenpää, Peeter Jakobi
  • Récompenses : Grand Prix du Festival de Sitgès 2010

Dans les profondeurs de la montagne Korvatunturi,à 486 mètres de profondeur, se trouve le plus grand secret de Noël. Le temps est venu de le déterrer!

Les critiques à propos de ce film

Critique de Rare exports - Joyeux Noël !
Par : Damien Taymans


Y a pas que chez Shyamalan que les moutards ont un sixième sens. Le jeune Pietari, à mesure que s’effeuille son calendrier de l’avent, sent que le Père Noël va effectuer son grand retour pour botter l’arrière-train de tous les mioches pas sages de la région. Et comme il est en partie responsable du massacre des rennes locaux, il s’attend à recevoir une fessée du feu de Dieu. Branle-bas de combat aux abords du Korvatunturi où créchait jusque-là, profondément enterré, le croque-mitaine finnois numéro 1 : alignement de peluches, confection de pièges, persuasion des adultes hermétiques à toute mythologie. La contre-attaque risque d’être sévère...

La Scandinavie, nouvel eldorado du cinéma de genre européen, revient en force en cette 29ème édition du BIFFF avec le norvégien The Troll hunter, documenteur burné récupéré par UPI et ce Rare exports, lauréat de trois prix (Meilleur film, Meilleure photographie et Meilleur réalisateur) et d’une mention spéciale dans la compétition des Méliès au prestigieux festival de Sitgès. Premier long du finlandais Jalmari Helander, Rare exports est l’aboutissement de deux courts-métrages, Rare Exports Inc. et The Official Rare Exports Inc. Safety Instructions 2005, réalisés respectivement en 2003 et 2005 qui ont longtemps fait florès sur la Toile.

Conservant le postulat de base (des recommandations drastiques à observer pour éviter de foutre en rogne Papa Noël), Helander tisse un véritable conte de Noël à la manière des meilleures bandes juvéniles des 80’s. Sorte de Goonie en doudoune et raquettes, Pietari se pose comme un digne héritier des héros infantiles des productions Amblin qui, bardés d’une sacrée dose de courage et d’inconscience, bravent les dangers et rivalisent d’ingéniosité pour se dépêtrer (ou se "dépietariser" dans le présent cas) de situations extrêmement périlleuses et de redoutables ennemis. Fidèle à la mythologie nationale, Helander terrasse les conceptions occidentales gangrénées depuis un siècle par l’imagerie Coca-Cola et rétablit le Père Noël en épouvantail pédo-psychopathe, revenu d’outre-rocaille pour terroriser les têtes blondes encapuchonnées du continent.

Rare exports séduit de bout en bout, autant par sa réalisation incisive (de nombreuses ellipses permettent à l’histoire de ne jamais s’essouffler) que par sa prodigieuse photographie, sublimant les terres enneigées de la Finlande profonde. Mieux, Helander enfante un entertainement movie tout public (ou presque) où se distillent un cynisme anti-capitaliste et une peinture dramatique des relations père-fils qui font toujours mouche.


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage