Critique de film

pub

Bangkok Haunted

"Bangkok Haunted"
affiche du film

Tard dans le nuit, dans un petit bar de Bangkok, trois jeunes femmes racontent chacunes à leur tour l'expérience la plus terrifiante de leur existence. 1ère partie: "La légende du tambour" 2ème partie: "Black Magic Woman" 3ème partie: "Vengeance"

pub


Trailer - Bangkok haunted (2001)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Bangkok haunted - 3 histoires de l’au-delà
Par : Damien Taymans
Tags : Asiatique, Fantômes

De soirée dans un bar de Bangkok, trois jeunes filles jouent à s’effrayer en se contant des histoires traditionnelles de fantômes passées dans la mémoire populaire, sortes de légendes urbaines thaïs…

Après un premier long métrage réalisé avec son frère Dany (Bangkok dangerous qui connaît un remake avec Nicolas Cage en terre américaine), Oxide Pang se sépare pour un temps du moins de son frangin pour s’associer à Pisut Praesangeam afin de mettre en scène ce Bangkok haunted, métrage directement inspiré de la tradition des ghost stories qui virent le jour en terre asiatique quelques années auparavant. Héritier du Ringu de Nakata et d’autres chinoiseries mettant en scène des fantômes, Bangkok haunted se pose comme un pendant thaïlandais des films à sketchs nippons ou transasiats qui pullulèrent afin de redonner un petit coup de frais aux apparitions spectrales poussiéreuses. A l’instar des 3 histoires de l’au-delà et autres 3 extrêmes, le métrage du tandem se divise en un trio de petites historiettes (une bonne demi-heure chacune quand même !) narrées par trois jeunes femmes afin de mettre un peu de piment dans leur soirée entre copines. Désireuses de trouver la bonne histoire, celle qui fera frissonner, en avançant une surenchère parfois vaine (« Oui, moi j’en ai une plus sanglante encore ! »), les contes horrifiques suivent une progression qualitative heureuse effectuant un glissement du franchement indigeste au tout de même intéressant.

S’inspirant d’une légende véridique (paradoxe ultime), la première histoire replonge ses racines dans une société thaï quasi moyenâgeuse afin d’expliciter fièrement la malédiction qui frappe un tambour mystérieusement reçu par une jeune femme à son domicile. Reprise conventionnelle de l’objet hanté qui fout le souk dans la demeure familiale et alignement redondant des poncifs du genre qui parvient davantage à endormir qu’à susciter l’effroi chez un spectateur gavé par ces essais fantomatiques prétentieux. Lui succède une nouvelle histoire intitulée Black magic women en référence à cette donzelle qui s’essaie à la magie noire pour attirer dans ses draps l’homme qu’elle a repéré depuis quelques temps au détour d’une promenade fluviale. Un versement dans la sorcellerie qui lui vaudra irrémédiablement la vengeance d’êtres venus de l’au-delà lui dire leur façon de penser au cours de quelques séquences trop souvent ressassées que pour amener le moindre sursaut. Et puis, vient la révélation de cette pseudo-anthologie avec un dernier segment signé Oxide Pang qui confirme la naissance d’un réalisateur possédant un doigté indubitable lorsqu’il s’agit de proposer une véritable histoire en jouant avec les émotions primaires des badauds. Suivant les investigations d’un enquêteur souhaitant éclaircir une sombre affaire de suicide, le segment de Pang passionne et captive au contraire de ses précédents exemples. Accumulant les rebondissements, ce dernier morceau (de choix) vogue doucement mais sûrement vers un final assez sympa qui ne révolutionne rien mais a le mérite d’être convenablement traité.

Bangkok haunted propose un spectacle inégal qui fluctue du franchement gonflant au redondant à souhait avant de se clôturer par un dernier épisode qui, à défaut d’être vraiment convaincant, avance certaines séquences pour le moins réussies, présage de la future carrière qui s’ouvre à son créateur. A côté de cette réussite relative, on s’emmerde profondément.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 14914 photo 14915 photo 14916 photo 14917
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage