BIFFF 2016

BIFFF ON STREAM - Tag

Quentin Meignant

Une scène d’entame tout à fait bluffante - bien qu’attendue - sert de solide base à un nouveau délire de Sion Sono. Par la suite, le cinéaste nippon part malheureusement dans tous les sens et le fil est rapidement perdu.

Alan Deprez

Ces derniers temps, Sono Sion enchaîne les œuvres à un rythme soutenu. Par chance, Tag figure en haut du panier : un gros bordel jouissif, empli de craquantes lycéennes en uniforme, d’effusions gore, de petites culottes... et d’existentialisme (si, si !). Un peu décousue, cette adaptation du roman Riaru Onigokko de Yûsuke Yamada déploie sa folie durant 1h25, alors que The Virgin Psychics (autre réalisation récente de l’ami Sion, projetée au BIFFF) s’étire sur 114 longues minutes. Et ça, ce n’est pas négligeable !

Damien Taymans

Une séquence gore absolument dingue et une suite de réjouissances complètement délurées. Pas de doute : c’est du Sono Sion !

Samuël Tubez

« La vie est surréelle, ne la laisse pas t’emporter », entend-on fréquemment au cours du métrage. Un crédo que le metteur en scène tient et exploite jusqu’au final de ce film court (1h25), rapide et fulgurant que l’on reçoit comme une balle de fusil en pleine tronche.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Seuls
2017
affiche du film
La Grande Muraille
2016
affiche du film
The Strangers
2016
affiche du film
Quelques minutes après minuit
2016
affiche du film
Personal Shopper
2016
affiche du film
Tous en scène
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage