BIFFF 2017

BIFFF ON STREAM - Meatball Machine Kodoku

Quentin Meignant

Meatball Machine avait à l’époque été une petite claque rafraîchissante et, surtout, la base des succès internationaux de Yoshihiro Nishimura. Le problème, c’est que la recette s’essouffle depuis des années et que les fransques d’antan paraissent désormais beaucoup moins amusantes. Après une longue et étrange exposition de 32 minutes (avant le mini-générique de début) où Nishimura se prend par moment pour Kusturica, Meatball Machine : Kodoku étale une nouvelle fois tripes et viscères à l’écran comme si rien n’avait changé. Malheureusement, 12 ans se sont écoulés et la sauce (tomate) ne prend pas...

Benoît LevenkronGIF

Ambiance survoltée en ciné 2 pour la diffusion en première internationale de ce Meatball Machine Kodoku, et il faut dire que Yoshihiro était venu spécialement pour l’occasion et aussi pour chauffer la salle. D’ailleurs, ceux qui connaissent un peu l’artiste vous expliqueront que c’est une chose qu’il sait particulièrement bien faire.
C’est donc dans une atmosphère enflammée que nous avons eu droit au film le plus cyberpunk et le plus barré de toute la programmation 2017, avec ses hectolitres d’hémoglobine, ses necroborgs ahurissants d’inventivité et ses effets spéciaux assez cheap à la Tokyo Gore Police qui sont sa marque de fabrique. Comme d’habitude avec l’apôtre, ses fans inconditionnels crieront au génie tandis que les autres s’enfuiront en courant.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage