Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - Maniac, la séance qui met le feu...

La Salle 1 s’est réveillée... pour de bon !

Sorte de suite à notre "BIFFF au Bozar : mode d’emploi" d’hier, les spectateurs du BIFFF 2013 commencent réellement à prendre leurs marques dans ce nouveau lieu et cela passait bien entendu par la projection d’un film où la fesse et le sang se côtoyaient sans vergogne.

Si la salle 2, plus intime, a rapidement été bombardée des bons mots des biffeurs, il aura fallu quelques temps pour que la grande salle chauffe et que les acclamations fusent. A vrai dire, après une ouverture magnifique mais qui n’attire pas spécialement le même public, et les projections du plutôt contemplatif Kiss of the Damned et du ratage monumental The Complex, il aura fallu attendre la séance de 22 heures pour que le public s’approprie réellement les lieux.

Tout le mérite en revient à Franck Khalfoun et à son Maniac, un remake pourtant fort critiqué au moment de sa genèse mais qui a pris tout son sens hier devant un vrai public de festival. Émoustillés par les regards coquins et les courbes souvent gracieuses des victimes, électrisés par les séquences sanguinolentes et les arrachages de scalp à répétition, les aficionados du BIFFF ne se sont pas trompés et ont rapidement mis l’ambiance. Entre applaudissements, cris d’enthousiasme et vannes en tout genre, le public s’est définitivement approprié la salle Henry Le Boeuf, nouvel et splendide écrin qui, gageons-le, donnera encore lieu à bon nombre de moments d’anthologie dans les jours à venir.

Voici donc ce BIFFF 2013 réellement lancé par un remake que l’on n’attendait pas vraiment mais qui a su trouver son public. Dans le même temps, la Salle 2 était éblouie par l’immanquable Citadel, preuve que, cette année, la programmation vaut plus que jamais le détour.

N.B. 1 : Charles Six, le photographe le plus sexy de la Création, a mangé un oignon entier hier soir et il est donc vivement déconseillé de l’approcher en ce jour du 4 avril.

N.B. 2 : Les personnes qui éternuent de manière étrange sont priées de le faire en silence sous peine de perturber gravement notre rédacteur en chef et donc la bonne tenue de ces pages. Un grand merci pour votre compréhension.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage