BIFFF 2015

BIFFF 2015 - La folie coréenne

Le Pays du Matin Calme au centre de toutes les attentions...

S’il ne fait pas un pli que Roaring Currents, plus gros succès de l’Histoire du box-office coréen, attirera la foule des grands soirs le jeudi 16 avril au Bozar, les organisateurs du BIFFF ont décidé de rendre grâce comme il se doit au Septième Art provenant du Pays du Matin Calme.

Principal pourvoyeur de thrillers réussis ces dernières années, le pays a offert aux aficionados du BIFFF quelques moments inoubliables par le passé, avec J’ai rencontré le Diable, Bedevilled ou encore The Chaser, et remettra plus que jamais le couvert cette année avec près de 6 pépites hors normes.

De The Target, relecture étonnante du français A Bout Portant de Fred Cavayé, en passant par le déjà très renommé Sea Fog, aka Haemoo, et l’incroyable A Hard Day, tous les regards seront tournés vers la Corée, qui, une fois encore, enrichit de belle manière la programmation du festival bruxellois.

A noter que, pour que l’hommage à ce cinéma du bout du monde soit complet, les organisateurs proposent gratuitement en salle 3 les projections de Memories of Murder (le 10 avril à 15h30), The Chaser (le 13 avril à 16h30) et The Housemaid (le 16 avril à 16h30).

PRÉSENTATION DES FILMS :

The Divine Move

08/04/2015 - 18h00 - Salle 1

Réalisateur : Jo Bum-gu

Pays : Corée du Sud

Compétition Thriller

Vous connaissez le Go ? Non ? Ce n’est pas grave puisque The Divine Move est là pour vous enseigner les règles de ce jeu ancestral littéralement adulé au Pays du Matin Calme. Mais The Divine Move, c’est avant tout une histoire de vengeance qui reprend à son compte tous les codes du thriller hard boiled qui ont fait le succès de l’industrie cinématographique coréenne. Le métrage suit Tae-Suk, un joueur de go qui est au plus bas de sa carrière et qui tente de se refaire un nom en trichant. Mal lui en a pris puisque son frère est abattu et qu’il est accusé de ce meurtre. Sept ans plus tard, transformé par la prison,Tae-Suk compte bien prendre sa revanche.


Haemoo - Sea Fog

09/04/2015 - 18h00 - Salle 1

Réalisateur : Shim Sung-bo

Pays : Corée du Sud

Compétition Thriller

Personnage bien connu des cinéphiles avertis, Shim Sung-bo a notmment été reponsable de l’incroyable script de Memories of Murder qui, lui aussi, prendra place lors de ce BIFFF pour une séance rétrospective. Pour sa première réalisation, le bonhomme s’est bien entouré puisqu’il a pu compter sur la présence de Bong Joon-ho à la production. Et le moins que l’on puisse dire est que cette alliance a eu un effet boeuf : un véritable tollé en Corée où le film a choqué des milliers de spectateurs avant de s’exporter à la vitesse V-V’ et d’enregistrer un succès colossal à l’internationale. Sea Fog est l’adaptation d’une pièce de théâtre elle-même tirée d’un sordide fait divers où Kang, capitaine d’un bateau de pêche au bord du gouffre, décide de racheter lui-même le navire pour sauvegarder son poste et son équipage. Mais la pêche est insuffisante, et l’argent vient à manquer. En désespoir de cause, il accepte de transporter des clandestins venus de Chine. Lors d’une nuit de tempête, tout va basculer et la traversée se transformer en véritable cauchemar…


No Tears for the Dead

12/04/2015 - 14h00 - Salle 2

Réalisateur : Lee Jeong-beom

Pays : Corée du Sud

Compétition Thriller

Cinéaste déjà bien connu depuis sont impressionnant travail sur The Man from Nowhere voici déjà cinq ans, Lee Jeong-beom est de retour aux affaires aux manettes d’une oeuvre qui a tout pour plaire. No Tears for the Dead, outre un score d’entame très agréable, possède de véritable aptitudes visuelles (déjà visibles dans sa bande-annonce) mais surtout un vrai sens du rythme et un culot de tous les diables. Le métrage met en scène un tueur professionnel aguerri (Jang Dong-Gun) qui prend connaissance de sa prochaine mission : l’exécution d’une jeune femme (Kim Min-Hee).Il ne la connait pas, ignore tout d’elle.Mais, au fur et à mesure qu’il la traque, il tombe totalement sous son charme. Que va-t-il advenir du contrat ?


The Target

13/04/2015 - 14h00 - Salle 2

16/04/2015 - 16h30 - Salle 2

Réalisateur : Chang

Pays : Corée du Sud

Compétition Thriller

The Target est un des deux films du BIFFF (avec le Chinois The Midnight After) à avoir droit à deux séances. Et pour cause : entre ceux qui n’en croiront pas leurs mirettes et qui voudront revoir l’oeuvre et les absents de la première projection charmés par le bouche-à-oreille de leurs copains, il y a de fortes chances pour que cette relecture étonnante d’A bout Portant du français Fred Cavayé fasse le buzz sur les terres bruxelloises. The Target suit Yeo-hoon, un ancien mercenaire qui désire désormais vivre une vie paisible avec son frère handicapé, Sung-hoon. Malheureusement, suite à une conspiration contre ce dernier, il se retrouve blessé à l’hôpital, sauvé de justesse par le médecin Tae-jun. Le lendemain matin, Tae-jun reçoit un coup de téléphone lui annonçant que sa femme a été enlevée et que le seul moyen de la retrouver vivante est de faire sortir Yeo-hun de l’hôpital. Une course contre-la-mort pleine de faux-semblants s’annonce…


The Terror Live

17/04/2015 - 19h00 - Salle 2

Réalisateur : Kim Byung-woo

Pays : Corée du Sud

Oeuvre qui aurait sans doute pu entrer dans notre top 10 des attentes de la rédaction, The Terror Live ne participe pas à la Compétition Thriller. Aurait-il laissé une chance à ses adversaires ? La question reste ouverte d’autant que l’oeuvre s’avère être pleine de promesses. Celle-ci suit Yoon Young-Hwa, un ancien présentateur TV à succès qui, suite à un accident, travaille désormais à la radio. Un jour, un homme l’appelle en direct lors de son émission et lui affirme qu’il va faire exploser le pont qui se situe juste en face des bureaux de sa radio. Yoon Young-Hwa croit à un canular jusqu’à ce qu’il assister à l’explosion du pont. Yoon décide de se servir du terroriste pour relancer sa carrière...


A Hard Day

18/04/2015 - 22h30 - Salle 1

Réalisateur : Kim Seong-hoon

Pays : Corée du Sud

Autre thriller coréen à ne pas prendre place dans la compétition du même nom lors de ce BIFFF 2015, A Hard Day n’en avait pas vraiment besoin tant il a déjà glané des récompenses depuis son incroyable succès critique lors de la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes l’an dernier. Kim Seong-hoon, qui en est seulement à son second film, livre ici une copie parfaite et rafraîchit de belle manière l’art du polar à la coréenne avec un personnage principal véreux, torturé et maladroit qui donne lieu à des situations aussi glauques que cocasses. A Hard Day suit le commissaire Ko Gun-su qui renverse accidentellement un homme. Pour se couvrir, il décide de cacher le corps dans le cercueil de sa mère. Lorsque l’affaire est découverte, on nomme son partenaire pour mener l’enquête. Et quand l’unique témoin de l’accident l’appelle pour le faire chanter, Gun-su comprend qu’il n’est pas au bout de ses peines…

Quentin Meignant.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage