Critique de film

pub

Æon Flux

"Æon Flux"
affiche du film

Dans un XXVème siècle apocalyptique, une maladie a rayé la quasi-totalité de la population mondiale, à l'exception d'une ville fortifiée, Bregna, dirigée par une assemblée de scientifiques. Un groupe de rebelle vivant sous terre, les Monican, emmené par The Handler envoie leur meilleur élément, Aeon Flux pour assassiner l'un des plus hauts dirigeants du pouvoir en place.

pub


Trailer - Aeon Flux (2005)
Par : Damien Taymans


Aeon Flux par proc187

Les critiques à propos de ce film

Critique de Aeon Flux - Juste pour Charlize en brune
Par : Fred Bau
Tags : Action

Un blond demande à un brun : "Sais-tu pourquoi les blagues sur les blondes sont toujours stupides ?". Le brun de répondre : "Non, pourquoi ?". Et le blond de lui dire : "Pour que les brunes les comprennent". Vous me direz : quel rapport avec Aeon Flux ? Aucun, si ce n’est que bien des années après les fausses blondes Marilyn Monroe et Brigitte Bardot, et quelques mois avant la couleur de cheveux variable de Milla Jovovich dans Ultraviolet, Aeon Flux nous livrait une fausse brune Charlize Theron. C’est là que se situe l’intérêt fondamental de cette mixture SF, post trilogie Matrix, auprès de la gent masculine tout du moins ; puisque messieurs, de votre sensibilité ou non au sex appeal version brune de la dame en question, dépendra votre indulgence pour les nombreuses insuffisances du film. Quant à vous mesdames, il vous faudra, si d’aventure vous êtes désireuses d’avoir un point de vue plus féminin, consulter une autre critique.

Gageons que sur le papier, Aeon Flux ne manquait pas de quelques bonnes intentions de départ, puisqu’il était question d’adapter la série d’animation tv éponyme de Peter Chung. Dépositaire d’un élagage scénaristique drastique, qui aseptise la série en édulcorant tout ce qui en faisait le sel, Karyn Kusama adopte une dynamique narrative fondée sur l’action et l’animation. Et c’est bien là le problème. Si du point de vue esthétique, Aeon Flux n’est pas dénué d’une certaine élégance, Kusama manque cruellement de savoir-faire en matière d’action filmique. Enchaînant, au détriment des éléments dramatiques mal intégrés et dès lors peu crédibles, et sans jamais parvenir à trouver ni rythme ni équilibre, des séquences plus ou moins réussies et d’autres totalement incongrues, la réal donne l’impression de n’avoir pas su se frayer un chemin entre le pur trip visuel, et le film de SF intelligente (même si balisée). Reste les charmes de Charlize, omniprésents.

Un petit "Charlize Theron movie bdesque", voué à décevoir les fans de la série originale, et qui, sans être un ratage complet, reste bien en deçà des perspectives cinématographiques qu’ouvrait une adaptation de l’univers de Peter Chung.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 14514 photo 14515 photo 14516 photo 14517 photo 14518 photo 14519 photo 14520 photo 14521 photo 14522
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage