Critique de film

pub

Aftershock

"Aftershock"
affiche du film

Un groupe d’amis tente de survivre après un tremblement de terre au Chili, mais va aussi tenter d’échapper aux griffes des évadés d’un asile psychiatrique..

pub


Trailer - Aftershock (2012)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique d’Aftershock
Par : Geoffrey Marmonier

Absent des écrans en tant que réalisateur depuis le second Hostel (si on excepte le court métrage qu’il a réalisé pour Inglorious Basterds), Eli Roth ne s’est pas pour autant reposé sur ses lauriers ces dernières années. Il a notamment mis à profit sa notoriété récente pour produire et co-scénariser diverses œuvres plus (le sympathique Dernier Exorcisme) ou moins réussies (le très bancal L’Homme aux Poings de Fer). Avec Aftershock, il continue sur cette lancée, occupant non seulement le poste de producteur, mais aussi ceux de co-scénariste et acteur principal.

On reconnait d’ailleurs très vite l’influence d’Eli Roth, vu que le scénario d’Aftershock suit peu ou prou celui des deux Hostel : une longue première partie assez plaisante et légère suivant trois potes en escapade au Chili (deux locaux et un américain, campé par Roth), et une bifurcation soudaine vers l’horreur lorsque les héros se retrouvent pris dans un piège mortel. Cependant, nulle question ici de groupe secret enlevant les naïfs touristes pour les torturer ou leur infliger les pires sévices, les personnages sont « seulement » confrontés à un tremblement de terre dévastateur, annonciateur d’un tsunami en approche. Un scénario entièrement basé sur l’expérience personnelle du réalisateur Nicolás López, qui s’est lui-même retrouvé au milieu d’un tel tremblement de terre il y a quelques années, ainsi que sur des anecdotes et autres faits divers s’étant produits lors dudit tremblement de terre. Une caution de réalisme qui malheureusement ne suffit pas à rendre crédible une histoire virant bien vite au survival basique. Car si on ne doute pas de la bonne foi de López quant à la véracité des événements relatés, le fait que tous ceux-ci arrivent à un seul groupe de personnages produit une accumulation au final plus comique qu’horrifique. Les personnages se retrouvent entre autres réjouissances forcés de porter un blessé grave (il a perdu une main) à l’hôpital, coincés dans un funiculaire dont le câble se rompt, poursuivis par des taulards psychotiques qui préfère violer les touristes et les brûler vifs plutôt que de se sauver ou de se mettre à l’abri, et enfin confrontés à un faux pompier qui vire au psychokiller lorsque son secret est découvert. L’empilement de séquences dramatiques finit par avoir raison du spectateur qui ne pourra dès lors s’empêcher d’exploser de rire devant les dernières images du film, d’un ridicule assez incroyable.

Dommage, car à côté de ça, Nicolás López, dont c’est loin d’être le premier essai (il a réalisé de nombreuses comédies) fait preuve d’une réelle maîtrise niveau rythme (on ne s’ennuie pas une seconde) et mise en scène (certaines scènes, comme la panique initiale dans la boîte de nuit ou la chute du funiculaire, sont vraiment impressionnantes). Il parvient même au détour de quelques rares scènes à faire naître une émotion hélas trop peu présente le reste du temps. On retiendra tout particulièrement les larmes d’un des personnages principaux après la mort de son meilleur ami, moment de grâce perdu dans un maelstrom de portnawak.

On espère donc qu’Eli Roth fera preuve d’un peu plus d’ambitions avec ses prochaines productions (Le Dernier Exorcisme 2, prévu pour cette année) ou réalisations (le prometteur The Green Inferno, possible résurrection du genre du film de cannibales). Quant à Nicolás López, on lui souhaite tout de même qu’Aftershock lance sa carrière internationale, vu que le bonhomme a du potentiel.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage