Critique de film

pub

Man of Steel

"Man of Steel"
affiche du film

Un petit garçon découvre qu'il possède des pouvoirs surnaturels et qu'il n'est pas né sur Terre. Plus tard, il s'engage dans un périple afin de comprendre d'où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s'il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l'espoir pour toute l'humanité.

pub


Trailer - Man of steel (2013)
Par : Samuel Tubez

Les critiques à propos de ce film

Critique de Man of Steel
Par : Gilles Penso

Si les nostalgiques de l’époque Christopher Reeve avaient su trouver du charme au Superman Returns de Bryan Singer, inscrit dans la continuité des productions Salkind, le grand public avait un peu boudé cette suite/remake sans doute trop « old school » à leur goût. Le surhomme créé par Shuster et Spiegel méritait sans doute une relecture plus moderne et plus musclée. Le succès de la trilogie Dark Knight convainquit logiquement le studio Warner de confier les rênes d’un nouveau Superman à Christopher Nolan. Ce dernier, après avoir développé le scénario avec David S. Goyer, passa le relais au réalisateur Zack Snyder. Une telle conjonction de talents attisa bien vite les fantasmes de tous les fans de comics.

Malheureusement, les personnalités fortes de Nolan et Snyder, au lieu de se compléter, se bousculent ici sans parvenir à doter le film de cohérence et d’unité. A force de vouloir échapper à la structure narrative établie par Richard Donner, le scénario se prive d’un élément crucial : l’identification au personnage principal. Au lieu de nous décrire l’enfance de Clark Kent, la découverte de ses pouvoirs, les affres du déracinement conséquentes à la révélation de ses origines, et enfin sa prise de responsabilité en tant que défenseur de l’humanité, Man of Steel opte pour le flash-back non chronologique. Ce choix s’avère frustrant, et les brèves tranches de vie que Snyder brosse entre Clark et son père adoptif (Kevin Costner) figurent parmi les seules scènes émouvantes du film. Sans empathie, sans affect, le film perd une grande partie de son intérêt.

D’autant que – travers habituel des scénarios de Nolan - le traitement du personnage féminin principal laisse particulièrement à désirer. Artificiellement intégrée dans les péripéties principales, Loïs Lane promène nonchalamment sa silhouette sans jamais justifier sa terne présence. La gestion des séquences d’action s’avère tout autant problématique. Soucieux d’en mettre plein la vue aux spectateurs – et accessoirement de battre sur leur propre terrain les productions Marvel – Snyder joue la carte de la surenchère jusqu’à l’overdose. Au cœur de l’affrontement musclé entre Superman et ses opposants kryptoniens, les immeubles de Metropolis s’effondrent par centaines, les déflagrations s’enchaînent sans discontinuer, des milliers de véhicules voltigent dans les airs, les destructions n’en finissent plus, le tout aux accents d’une partition assourdissante d’Hans Zimmer qui finit par annihiler nos sens.

Une explosion a d’autant plus d’impact qu’elle est précédée et suivie par une accalmie. Or ici, le silence n’a pas sa place, et l’absence de dynamique rend rapidement indigeste cette exubérance pyrotechnique. Dommage, car les effets visuels s’avèrent souvent étourdissant, notamment lorsqu’il s’agit de décrire les envolées supersoniques de l’homme d’acier et les combats menés par des belligérants tellement rapides que la nature de leurs actions échappe aux perceptions des humains. Mais la finesse n’est pas ici de mise, et le parallélisme établi ici entre Kal-El et Jésus Christ – un comble pour ce héros inspiré à l’origine par Moïse ! – n’arrange rien. Bref Richard Donner peut dormir tranquille, sa vision de Superman demeure inégalée.

Pour découvrir les critiques de Gilles Penso, cliquez ici


Commentaires sur le film

1 etoiles

Très décevant... j’espérais beaucoup de Nolan... et la bande annonce promettait du lourd, et ce fut une grosse déception... on attend un superman torturé, à la recherche de ses origines et découvrant ses pouvoirs, on a un superhéros classique sauvant la terre du vilain méchant... tout est révélé en quelques scènes et quelques mots par des artifices de réalisation, l histoire avec lois est prévisible et plate, et à aucun moment clark kent n intervient dans l histoire.

21 juin 2013 à 08:06 | Par Ely

4 etoiles

Quoi ? De l’action dans un film de super-héros ? Mon Dieu mais quelle horreur ! laule... Snyder se réapproprie le personnage. On perd le côté naïf du film de Donner ainsi que la manque d’énergie de l’opus signé Singer. Raconter la jeunesse de Clark en flashbacks est une bonne idée. Ça change un peu, on doit pas se (re)taper 1h avec des séquences que l’on a déjà vu 1000x ailleurs. Et je dois dire que les scènes entre le jeune Clark et son père m’ont touché. Bien sûr on aurait aimé que cette partie d’exposition soit plus longue (peut-être pour le dvd ?) mais ça reste du bel ouvrage. Quant aux scènes d’action elles sont incroyables ! Le final d’Avengers à côté c’est du pipi de chat ^^

21 juin 2013 à 14:06 | Par Palpatiner
Homme d’acier moins costaud qu’homme de fer

2 etoiles

Christopher Nolan et Zack Snyder se sont dit "ptain merde on est bons quand même, regarde tout le blé qu’on se fait avec les geek, si on faisait ensemble un film à notre image, sur un mec invincible ?"
Fruit des égos surdimensionnés de ses auteurs qui n’ont jamais ri en lisant une BD, on pouvait s’attendre à une relecture intéressante du mythe, sauf que nos amis sont atteints de dyslexie et de bégaiement et donc pour la relecture faudra repasser. Le principal défaut est qu’ils se prennent trop au sérieux. Avengers et Ironman 3 comportaient pas mal d’humour, ce qui manque cruellement à ce dernier homme d’acier, malgré une poignée de nain de moments un peu rigolos. Le mot "Fun" ne faisant pas partie du vocabulaire de Nolan, Snyder croyant que c’est un synonyme de "jeu-vidéo".

24 juin 2013 à 12:06 | Par Zitoon
Homme d’acier moins costaud qu’homme de fer

2 etoiles

Christopher Nolan et Zack Snyder se sont dit "ptain merde on est bons quand même, regarde tout le blé qu’on se fait avec les geek, si on faisait ensemble un film à notre image, sur un mec invincible ?"
Fruit des égos surdimensionnés de ses auteurs qui n’ont jamais ri en lisant une BD, on pouvait s’attendre à une relecture intéressante du mythe, sauf que nos amis sont atteints de dyslexie et de bégaiement et donc pour la relecture faudra repasser. Le principal défaut est qu’ils se prennent trop au sérieux. Avengers et Ironman 3 comportaient pas mal d’humour, ce qui manque cruellement à ce dernier homme d’acier, malgré une poignée de nain de moments un peu rigolos. Le mot "Fun" ne faisant pas partie du vocabulaire de Nolan, Snyder croyant que c’est un synonyme de "jeu-vidéo".

24 juin 2013 à 12:06 | Par Zitoon

4 etoiles

Juste pour réagir par rapport à ce qui est dit ci-haut, "Man of Steel" enfonce "Iron Man 3" mais d’une force... Bravo à Zack Snyder de ne pas avoir abreuver son film d’humour à 2 balles comme l’a fait le surestimé Shane Black (surestimé en tant que réalisateur). Et merci aussi de ne pas avoir donné à Superman des crises de panique ridicules et de ne pas lui avoir refourgué un sidekick en la personne d’un gamin de 10 ans... Après les gouts les couleurs tout ça...

24 juin 2013 à 13:06 | Par Zatoichi
Superman retrouvé

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Marrant qu’un film déchaîne autant d’avis contraires : on adore ou on déteste. Pour ma part j’ai adoré. Le traitement est radicalement différent des autres films. Plus sombre, mais plus mature et assumé. Snyder arrive à donner du fil à retordre sans astuce scénaristique d’affaiblissement type kryptonite ou autre à un personnage de demi-dieu. Les batailles sont hallucinantes, ultra rapides mais toujours lisibles. Il y a des destructions et des morts, mais rien de gratuit. Il y a de la rage dans ce superman là !
Sans doute que la première partie peut paraître un peu longue ; avec quelques redites (on entend 2 fois l’histoire de Zod), mais elle passe toute seule et sonne comme le calme avant la tempête.<br

bref, du tout bon.

30 juin 2013 à 12:06 | Par Jipé

1 etoiles

Incroyable !!! Snyder propose un film où il est évident que le scénario a moins préoccupé les producteurs que les effets spéciaux. Les personnages sont vides et les dialogues (pour le peu qu’il y a) sonne totalement creux.

30 juin 2013 à 17:06 | Par Thomas
Comment se rase-t-il ?

4 etoiles

Quelqu’un a-t-il une explication ? Il est indestructible et même sa barbe résiste au feu.
Il s’est rasé comment ? Dans la BD, il fait ça avec un miroir et son rayon oculaire. Peut-être dans les futurs suppléments du DVD ?

17 juillet 2013 à 09:07 | Par jipé

0 etoiles

daube Daube !

critiqué cette daube seres une perte de temps alors je tous résumer avec cette pitoyable scène de dialogue entre superman et zod (zod) je detruiré la tere et bla bla bla (super) zod tu et un monstre .. sont blague méme dans les vf de vieux manga en fait pas de phrases aussi cliché

14 décembre 2013 à 02:12 | Par jamesmellange

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



News liées

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage