Critique de film

pub

Dans ton sommeil

"Dans ton sommeil"
affiche du film

Depuis la mort brutale de son fils de 18 ans, Sarah n'est plus que l'ombre d'elle-même. Une nuit, elle renverse en voiture Arthur, un adolescent du même âge. Alors qu'elle l'emmène chez elle pour le soigner, ils sont pris en chasse par un mystérieux tueur...

pub


Trailer - Dans ton sommeil (2009)
Par : Damien Taymans


Dans Ton Sommeil - Trailer #2 par ohmygore

Les critiques à propos de ce film

Critique de Dans ton sommeil - Un tueur sur la route
Par : Ursula Von Trash

Première réalisation de la fratrie Du Potet, Dans ton sommeil se présente comme un slasher, et pourtant… Sarah (Anne Parillaud), est une infirmière totalement larguée depuis la mort accidentelle de son fils. Une nuit au volant de sa voiture, elle percute sur une route de campagne Arthur, un jeune garçon. Choqué, celui-ci lui demande de l’aide. Il est poursuivi par le cambrioleur de sa maison, décidé à l’éliminer. La fibre maternelle de Sarah se réveille et elle décide de ramener Arthur chez elle. Mais le cambrioleur rôde…

Malgré ce pitch, si Dans ton sommeil ne fait pas sursauter son spectateur c’est sans doute que le film ne se résume pas à une chasse à l’homme nocturne dans les bois. Le suspense réside en effet plus dans le scénario que dans les classiques rebondissements d’un jeu de cache-cache sanglant. Alors que l’on découvre peu à peu Arthur, fils de bonne famille dont les parents sont partis en voyage, une narration parallèle se met en place, rejouant la version d’Arthur avec une toute autre partition.

Difficile de parler de ce métrage sans en étioler la substance. Thriller psychologique, plongée dans la schizophrénie d’un assassin, disons en tout cas que la terminologie slasher ne colle pas vraiment. Le découpage du film, alternant entre huis clos des personnages dans la maison et flashbacks dévoilant peu à peu la vérité, permet de réactiver constamment les enjeux. Les personnages campés par Arthur Dupont (Arthur) et Thierry Frémont (le « cambrioleur ») ne cessent alors de se modifier, obligeant le spectateur à réévaluer l’humanité et les desseins des deux protagonistes.

Sarah, quant à elle, mortifiée par un deuil impossible, incarne la victime, l’ignorante. Alors que les changements de points de vue assemblent les pièces du puzzle, la compréhension de la situation lui échappe. Manipulée, Sarah est incapable d’envisager le drame qui se noue sous ses yeux et auquel elle participe. Lors d’une séquence, l’usage du champ contre-champ souligne subtilement le visage d’Arthur, selon qu’il observe Sarah (bienveillant) ou le spectateur (inquiétant), résumant parfaitement les enjeux du film : l’unicité de la personnalité n’existe pas et tout un chacun héberge en son sein des facettes plus ou moins sombres. L’apparition brève de Jean-Hugues Anglade en époux de Sarah, sonne quant à lui comme à un clin d’œil à Nikita dont ils partageaient l’affiche en 1990. Amants chez Besson, on les retrouve 20 ans après (magie du cinéma) mari et femme, couple de fiction définitivement bien assorti.

Ce thriller psychologique n’oublie pas pour autant de traiter son thème central, la violence, avec une frontalité assumée et un réalisme bluffant. On assiste ainsi à une série de meurtres brutaux, mises à mort sans fard, sans emphase mais rudement crédibles dans leur simplicité. D’une séquence d’égorgement durant le sommeil de la victime qui fait frissonner d’effroi à celui d’une petite fille, le sang coule indubitablement. Sans effet de crescendo, sans montée en puissance, sans échappatoire non plus, plutôt comme un enchaînement finalement prévisible, d’une linéarité surprenante.

Dans ton sommeil s’essaie à l’auscultation d’une folie sans motif (aucune explication des mobiles du meurtrier), d’une randonnée macabre. Le dernier plan laisse comme un sentiment de malaise. Malaise d’incompréhension, mais la réalité ne s’embarrasse pas nécessairement de justification. Pourquoi la fiction devrait-elle choisir un parti différent ?


Commentaires sur le film

dans ton sommeil

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

7 octobre 2010 à 10:10

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage