News

Zombieland The Series : l’étonnant échec

17 mai 2013 | Par : Quentin Meignant

Quand Amazon abandonne un produit de choix...

C’est avec effarement que nous avons appris aujourd’hui l’abandon de la série tirée de Bienvenue à Zombieland, le film de Ruben Fleischer, qui, en 2009, faisait souffler un vent de renouveau sur le genre zombiesque avec les bons mots de Talahassee et consort.

Pourtant très attendue, la série n’aura donc pas passé le cap du pilote, création confiée à Eli Craig et diffusée le mois dernier sur les écrans américains. Objet de railleries de la part des fans du film d’origine et de critiques en général négatives des médias américains, Zombieland The Series n’est donc plus après un seul petit épisode.

D’une durée de 28 minutes, celui-ci est pourtant tout sauf un ratage complet comme annoncé par la critique américaine : Rhett Reese et Paul Wernick, les deux créateurs de l’univers particulier de Zombieland y sont de retour aux affaires et reprennent à leur compte les ingrédients qui ont fait leur succès il y quatre ans de cela et qui leur ont permis de gravir les échelons à Hollywood.

Au programme de ce premier épisode : les quatre même protagonistes que nous avions laissés à la fin de Bienvenue à Zombieland qui, quelques jours seulement après les derniers événements, se mettent en quête de survivants, histoire de faire grossir leurs rangs et rendre un semblant d’humanité à leurs existences. Tout commence par une séquence hilarante mettant en scène scène le début de l’invasion zombiesque avec, en toile de fond, une simple discussion de bureau entre deux fonctionnaires se lamentant sur leur triste sort tandis que, derrière eux, par-delà un large baie vitrée, les exactions des morts-vivants mettent la ville à feu et à sang. Cette ville est justement Talahassee, du nom du héros accro aux Twinkies qui lance les hostilités en tant que livreur de repas massacreur de zombies dès les premières minutes.

C’est sans doute dès ce moment que le bât a blessé pour les milliers de fans américains du film de Ruben Fleischer : forcément indisponible pour une production de cet ordre, l’excellent Woody Harrelson, impeccable dans le rôle de Talahassee voici quelques années, a laissé sa place à un Kirk Ward un peu plus rondouillard dont les mimiques sont moins perceptibles. Il est dès lors facile de croire que le remplacement des icônes que sont Harrelson, Jesse Eisenberg (Columbus), Emma Stone (Wichita) et Abigail Breslin (Little Rock) par d’illustres inconnus a pesé lourd dans la balance qui a mené la série vers un enterrement de première classe. Habitué à s’identifier aux personnages, surtout lorsqu’il s’agit de stars et que l’oeuvre est aussi bien emmenée que Bienvenue à Zombieland et sa très riche caractérisation des principaux protagonistes, le public américain a simplement buggé, bloqué sur le fait que les héros n’étaient pas les mêmes et que la série était vouée à l’échec.

Un tel constat est forcément triste lorsque l’on se rend compte que ce seul et unique épisode parvient, en 28 minutes à peine, à condenser les meilleurs moments de l’oeuvre originelle tout en apportant de nouvelles idées délirantes. Si l’on fait fi d’un GPS un peu trop humain guidant nos héros à volonté et provoquant quelques pulsions du côté de ce très cher Talahassee, les quelques aventures vécues par les protagonistes s’avèrent être de qualité et recèlent tout l’humour nécessaire, bien au-delà des règles toujours énoncées par Columbus.

Amazon, qui débute à peine dans le domaine du divertissement télévisuel, pourrait bien, à l’image de la série, ne faire qu’un petit tour dans le secteur à force de se fier aux commentaires désobligeants de quelques groupies et critiques acerbes. Zombieland The Series avait en tout cas le potentiel pour faire un tabac sur le long terme...

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage