Critique de film

pub

Young Ones

"Young Ones"
affiche du film

Dans un futur proche, l'eau est devenue rare, suscitant convoitise et violence. Dans ce climat hostile, Ernest Holm veille sur sa ferme, son fils Jerome et sa fille Mary, et nourrit l'espoir de rendre ses terres à nouveau fertiles. Tout comme Flem Lever, qui fréquente Mary en secret et n'a qu'une idée en tête : s’emparer des terres d'Ernest quel qu’en soit le prix.

pub


Trailer - Young Ones (2014)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Young Ones - Chic planète
Par : Damien Taymans

La belle planète bleue s’est considérablement asséchée. Vidés, les réservoirs océaniques et la flotte inondant les rizières n’est plus qu’un vague souvenir d’un vingtième siècle déjà si éloigné. Dans ce monde aussi lézardé que le désert craquelé qui est devenu le paysage par essence (parce que ça, y en a encore évidemment), tous scrutent les cieux dans l’espoir d’y voir apparaître un nuage, promesse d’une averse salvatrice. Ernest Holm, fermier sans ressources, tente de survenir aux besoins de sa petite famille et de nourrir sa terre afin qu’elle redevienne fertile. Le jeune Flem Lever, pour sa part, traîne ses guêtres non loin des champs d’Holm, espérant que ceux-ci comme la rejetonne d’Ernest, qu’il fréquente en cachette, puissent un jour accueillir sa semence...

Young Ones opte pour une vision anticipative à la Mad Max avec sa multiplicité de foyers humains désertiques, ses étendues de sable infinies, ses êtres décharnés et sauvages s’organisant en bande pour défendre les derniers bastions de civilisation, son soleil de plomb écrasant ces individus revenus à l’état de nature. Avec son lot d’excentricités futuristes : des robots-esclaves, des forces de l’ordre montées sur échasses, des frontières semi-perméables pour filtrer les flots humains, ses pompes à flotte. Jake Paltrow, cadet de la sémillante Gwyneth, délaisse quelque peu les relations fantasmatoires appréhendées dans The Good Night pour se focaliser sur un faux triangle amoureux et le découper en autant de chapitres. Un ciselage scénaristique qui permet à l’auteur de plonger équitablement dans la psyché de chacun de ses personnages (mis à part Elle Fanning, cantonnée au rôle de l’hystérique de service) mais ne garantit pas une homogénéité rythmique. En effet, au gré de ses envies, Paltrow étire à l’envi ou réduit comme peau de chagrin certaines de ses séquences selon des critères complètement arbitraires (une scène de meurtre à laquelle le spectateur assiste dans son entièreté est montée, démontée, remontée une seconde fois). A l’inverse, le réalisateur accumule les effets de style, force son découpage, enchaîne les fondus, expédie certains passages, efface tout un pan du script afin de servir les grandes lignes politico-anticipo-sociales de sa fable.

Une fable qui, la plupart du temps, illustre avec justesse, par le prisme de cette galerie restreinte de personnages, les dérives possibles d’une société destructurée car privée d’un élément de survie essentiel. Le discours est d’autant plus percutant qu’il s’appuie sur une paranoïa écologiste qui devient de plus en plus crédible, à l’image de ce qu’illustrait le récent Hell de Tim Fehlbaum avec lequel il entretient de nombreux points communs comme le mélange des genres. Pour l’heure, Young Ones récupère l’imagerie de George Miller, saupoudre d’un zeste de Sergio Leone, furète du côté de Brian De Palma pour un maelstrom d’influences cinématographiques des plus rafraichissant sous ce climat torride.

Young Ones est une œuvrette qui ne se donne pas les moyens de ses ambitions mais surprend par certains de ses traitements narratifs et ses personnages torturés en proie à une situation qui les dépasse. Michael Shannon brille littéralement dans ces multiples espaces de silence quand ses partenaires assurent une partition dramatique plutôt bien écrite.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 49256 photo 49257 photo 49258
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage