Critique de film

pub

X-cross

"XX (ekusu kurosu): makyô densetsu"
affiche du film

Shiyori et Aiko vont se ressourcer en allant se balader à la montagne. Là-bas, elles découvrent un village particulier...

pub


Trailer - X-cross (2007)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de X-cross - Le retour de Fukasaku
Par : Damien Taymans
Tags : Asiatique, Survival

Comme me le rappelait assez justement le sympathique délégué de la presse qui nous file les dossiers de presse à l’entrée de la salle et qui prend un plaisir sadique certain à souhaiter un « bon film » même avant la vision du Prince de ce monde… Comme me le disait cet homme amène et courtois, au sourire ineffaçable qui n’a de cesse de me résumer très justement chaque œuvre en une phrase avant même que je ne m’installe dans la salle … Comme me le rappelait ce sympathique individu dont j’ignore encore le nom : « Kenji n’est pas Kenta ! »… Et Dieu qu’il a raison ! (oui, tout ça pour ça !). Kenta est en réalité précédé d’une médiocre réputation à l’opposé de celle dont bénéficiait son père. Pour quelles raisons ? Parce qu’on lui attribue la quasi-totalité de la séquelle tout à fait dispensable de Battle royale, annoncé comme une bombe dont la mèche a été involontairement oubliée…

Pourtant, c’est dénué de tout apriori que je pris place face à ce X-cross, me persuadant naïvement que tout le monde a droit à une seconde chance. Contre toute attente, le nouveau film de Fukasaku est une surprise de taille qui entre en contraste avec certaines productions asiatiques devenues des copies conformes de leurs modèles (pensons à The house, également vu au BIFFF).

Parties se relaxer dans les eaux chaudes d’un village de montagne isolé, Aïko et Shiyori vont subir les assauts de villageois abrutis par un folklore démoniaque qui consiste à couper la jambe gauche des jeunes femmes pour attirer des récoltes favorables (coutume habituellement répandue à Andorre-la-Vieille uniquement les 28 mars entre 23h51 et 23h56). Si le pitch ressemble fortement à celui des survivals de ces dernières années, il convient d’éloigner X-cross de tous ses contemporains afin de ne pas faire d’amalgames nuisibles. La première qualité du métrage est son traitement décalé, omniprésent dans les productions asiats (qui en ont fait leur marque de fabrique) mais que certains réals ne maîtrisent pas encore tout à fait adéquatement (pensons à Tokyo zombie ou Stacy pour ne parler que du domaine zombiesque). Fukasaku limite les exagérations et ne sombre pas dans une démesure à outrance (superbe pléonasme, n’est-il pas ?). Au contraire, le réal maintient un équilibre adroit entre action et humour désopilant, rendant son œuvre originale mais pas ridicule. Ainsi, lorsqu’on assiste à l’attaque d’Aïko par une donzelle aux ciseaux gigantesques qui feront pâlir Edward aux mains d’argent, on s’en amuse. De même qu’on angoissant devant les mésaventures de Shiyori cinq minutes auparavant.

La deuxième force de X-cross est sa narration particulière aseptisée de toute complexité. Une structure chiasmatique omniprésente qui nous permet de suivre les événements que vivent Aïko et Shiyori sans pour autant mélanger les informations. C’est que le réalisateur sait que son jeu est dangereux et qu’il doit le maîtriser parfaitement. Ce qu’il fait de bout en bout de l’œuvre, nous permettant d’assister conjointement aux mésaventures de l’une et de l’autre en effectuant des rappels constants par le biais des conversations téléphoniques, seule récurrence de ce crossing over narratif.

En plus d’effectuer un matraquage involontaire pour ces mobiles qui sont fiables à tout moment, ne se brisent pas malgré les nombreuses chutes et trouvent toujours une entrée dans une zone logiquement dépourvue de réseau, X-cross donne une leçon en matière de scénar et d’action. L’une des perles de ce festival ?

Commentaires sur le film

x cross

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

j adore ce film il dechire je le regarde tout les jours il est vraiment bien en plus vous avez choisi la bonne persson pour chaque role
s est le meilleur film que j ai jamais vu

23 janvier 2009 à 19:01 | Par shiyori aiko
L’un des plus mauvais film de tous les temps,...

0 etoiles

daube Daube !

Scenario tout pourri, scene d’action lentes et sans aucun style, musique soporifique, et fin a mourrir de rire(si on n’est pas deja mort d’ennui avant evidemment). Je ne parlerais meme pas de l’aspect fantastique de ce bon vieux nanard, qui bien sur ne fait ni peur ni meme sursauter a aucun moment. Non mais franchement...

24 janvier 2009 à 07:01 | Par Khyf
Nanard d’or

0 etoiles

FIlm ultra ridicule...
j’ai l’impression que l’on a pas vu le même film... je me suis demandé si j’avais perdu quelques degré d’humour, mais je me suis résigné lorsque j’ai vu que l’une des héroines combattait les méchants avec le flash de son téléphone portable... et le méga incruste à la fin du film lorsque le méchant attaque une dernière fois les héroines où l’on peut voire nettement que l’arrière plan est une bande vidéo...
Les acteurs sont a chié, un mélange entre la finesse de christian clavier et la profondeur de Christophe lambert... digne d’une série AB production. Spécialement le vieu qui les amène au village dans son combi...
je conseil ce film pour faire souffrir votre pire ennemie...
Que les japonais arrêtent de vouloir faire des film d’action, il n’en ont pas les qualités...

27 février 2009 à 02:02 | Par Jesusismyboss

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 35590 photo 35589 photo 35588
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage