Critique de film

pub

Vampire University

"Vamp U"
affiche du film

Wayne Gretzky est un vampire impuissant. Son impuissance a commencé quand il a accidentellement tué Mary Lipinsky, l'amour de sa vie, il y a 300 ans. Pour se distraire de la douleur, il enseigne l'histoire au collège, et tente de retrouver sa pleine puissance. Rien ne fonctionne jusqu'à ce qu'un nouveau semestre apporte une nouvelle Chris Keller, Elle est le sosie de Marie. Alors que des rumeurs volent autour du campus sa tourne mal quand il transforme Chris en vampire et sa soif de sang hors de contrôle dans un déchaînement de violence sanglante, ce qui rend les rumeurs un peu trop réel.

pub


Trailer - Vamp U (2013)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Vampire University - Manque de mordant
Par : Damien Taymans
Tags : Vampires

Le professeur Wayne Gretzky est un vampire… impuissant. Incapable de sortir les crocs depuis qu’il a assassiné par accident son amoureuse de l’époque. Depuis, il est hanté par le visage de cette dernière et récupère ses canines sitôt qu’il aperçoit le minois de la délicieuse Chris Keller (Julie Gonzalo, bombe ambulante), portrait craché de l’ex-dulcinée du professeur. Après une paire de plongées dans le stupre et la fornication, un nouvel accident vient bouleverser sa vie : il transforme accidentellement (décidément !) sa nouvelle partenaire en vampire accro aux succions... sur la jugulaire...

Vampire University, quel titre audacieux surfant à peine la vague gigantesque annoncée avec la sortie imminente de Vampire Academy, énième canon de la bit lit à gagner ses galons auprès du public adolescent et à bénéficier dans la foulée d’une adaptation cinématographique. Non moins audacieuse, la pellicule baptisée Vamp U outre-Atlantique s’applique à n’être qu’une resucée (et bien sucée) de toutes les bisseries comico-vampiriques des eighties comme Vampire, vous avez dit vampire ?, Vamp (Une Nuit en enfer pour les nuls) ou encore Once Bitten (avec un Jim Carrey hallucinant). Plusqu’ambitieux sont les concepteurs à la tête de ce projet qui, avant de s’offrir à nous sous la forme d’une sortie officielle en DVD et Bluray chez Factoris Films, lé débroussailleur de l’horreur à bas prix, a dû passer par la case du crowdfunding via la plateforme Kickstarter.

Pour quelques dollars de plus, Matt Jespersen et Maclain Nelson échafaudent une œuvre à la production value anémique qui, cela tombe bien, n’entend pas renouveler le sang de la tradition vampirique, même si elle tente maladroitement de s’inscrire au sein de la communauté en s’échinant à détruire la réputation de Twilight. Ceci termine de faire de Vampire University une production maladroite, un ersatz de bit lit qui se tire une balle dans le pied en déconstruisant l’œuvre essentielle de ce courant. Pourtant, il subsiste de bons moments dans cette vamp-com de seconde catégorie, notamment son dernier acte qui prévoit un carnage certes lourdingue mais plutôt chiche en effets sanguinolents (numériques, il va sang dire) et en situations loufoques (la chambre-solarium, l’arsenal de pieux dans la pelouse sur lesquels échouent les vampirettes).

Vampire University, création imitative et donc limitative, évolue cahin-caha au milieu d’une multitude de genres sans se risquer définitivement à lever l’option de l’un ou l’autre. En résulte un mélange bâtard entre la comédie romantique (quelques liaisons fleurissent, la jalousie taraude les héros mais les amitiés amoureuses se muent en inimitié sans la moindre phase de transition), le fantastique (vampire, pas vampire ?) et le teen movie (une palanquée de pépées mignonnes jouent les allumeuses sans jamais tomber le haut). Pas aussi catastrophique qu’un Mords-moi sans hésitation ni aussi navrante que Lesbian Vampire Killers, cette nouvelle péloche opportuniste a les dents aussi élimées que celles de son personnage principal : elle manque cruellement de mordant...


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage