News

Un extrait pour Sur la Piste du Marsupilami !

20 février 2012 | Par : Quentin Meignant

L’humour d’Alain Chabat est tout de même bien présent...

Très attendu par tous les fans d’Alain Chabat et sa clique (Jamel Debbouze, Fred Testot,...), Sur la Piste du Marsupilami avait néanmoins de quoi inquiéter ces dernières semaines.

Après une affiche pas vraiment alléchante, un premier véritable trailer peu enclin à susciter l’enthousiasme et, surtout, les premières images pas convaincantes du tout de la créature Marsupilami, il était permis de se poser quelques questions.

Néanmoins, avec ce nouvel extrait, où l’on retrouve tout l’humour qui a fait le succès de la bande à Chabat et de Mission Cléopâtre, l’on se dit que, même si Sur la Piste du Marsupilami n’est pas un chef-d’oeuvre, il aura tout de même de beaux restes.

Pour rappel, le pitch de Sur la Piste du Marsupilami est le suivant : Dan Geraldo (Alain Chabat), grand reporter en quête de scoop, et son guide local Pablito (Jamel Debbouze) découvrent en pleine jungle de Palombie un animal ovipare jusqu’alors inconnu, le Marsupilami, mi-léopard mi-koala. Prévu pour arriver en salles le 4 avril 2012, le film dévoile aujourd’hui son premier teaser. Comment dire… Nous voilà quelque peu gênés. Car la chose, de moins d’une minute, ne s’avère pas très drôle. Jamel fait son Jamel, mais pas de la meilleure manière, et les gags ne sont pas très originaux. Cf celui du lama cracheur, emprunté à Hergé et Tintin. Evidemment, on ne jugera pas le projet sur ces 50 secondes, et l’on ne jettera pas le bébé avec l’eau du bain, juste par respect pour Chabat, à qui l’on accorde tout de même du crédit. Mais l’on espère juste que le produit fini sera bien meilleur que ce teaser. Dans lequel on ne voit pas l’ombre d’un poil du Marsupilami… Ce qui est très frustrant.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.