Critique de film

pub

Transmutations

"Underworld"
affiche du film

Le docteur Savary est un savant fou, qui a mis au point une drogue extrêmement dangereuse, capable de transformer en mutants ceux qui l'absorbent. Ses pauvres victimes, devenues des monstres repoussants, n'ont plus d'avenir, et sont contraints de se cacher dans les égouts. Parmi ses cobayes, Nicole, une jeune femme apparemment immunisée contre le terrible poison. Hugo Motherskille, un caïd de la pègre, charge un ex-truand de la retrouver : celui-ci va devoir affronter le sinistre savant...

pub

Les critiques à propos de ce film

Transmutations - Originalité ne rime pas avec qualité !
Par : Quentin Meignant
Tags : Monstres

On ne peut pas tout jeter ou dire que cette série B ne vaut tout simplement pas la peine d’être vue ! En effet, cette première adaptation cinématographique d’une œuvre de Clive Barker (Hellraiser, scénariste de Candyman) peut être considérée comme novatrice dans une décennie où le cinéma de genre cherche un nouveau souffle.

Le scénario mêle habilement le style polar noir des 60’s et film de monstres. On ne peut qu’acclamer cette idée, reprise ensuite par bon nombre de métrages dont le porte-drapeau est sans aucun doute Predator 2. Barker parvient donc à étonner le spectateur avec des scènes d’action qui auraient mérité plus de moyens et surtout, un réalisateur plus talentueux !

George Pavlou, connu surtout pour son fameux Rawhead Rex, aurait dû davantage donner d’importance à ses monstres plutôt que d’investir le peu d’argent dont il bénéficiait pour renforcer le spectacle des scènes d’action ! Barker avait fait en sorte que ces scènes soient percutantes même si elles avaient été réalisées avec des clopinettes. Le réalisateur n’avait qu’à exécuter le screenplay magnifiquement écrit par un maître de l’horreur. A la place de cela, il nous offre de bien piètres monstres, des décors affreux et des explosions du genre Arme fatale.

Ce qui frappe le plus est sans aucun doute les décors : à mi-chemin entre le papier mâché et le film de boules à bas prix, il ne paraît pas une seule seconde réel ! Pavlou trouve même le moyen d’ajouter des néons bleus dans les égouts, ce qui n’aide en rien l’ensemble ! Là où nous pensions assister à des scènes gores et sombres à souhait, nous découvrons juste de petites bagarres dignes des cabarets du Bois de Boulogne.

Cette ambiance « bar à pute » est présente tout au long du film (y compris quand on plonge réellement dans l’univers des prostituées, le hasard fait bien les choses !) et est encore renforcée par une musique en dents de scie. Freur, dont c’est heureusement le seul film en temps que compositeur, passe du piano à une musique du style Carpenter avant de sombrer définitivement dans les sonorités de l’érotisme !

Soyons clair ! De fesses, il n’est nullement question et c’est plutôt tant mieux au vu de la ganache de certains acteurs. D’ailleurs, ces derniers ne sont pas authentiques pour un sous et sombrent en même temps qu’un ensemble très médiocre ! Le seul comédien qui se démarque quelque peu du désastre est Denholm Elliott : le vieil homme joue un savant fou dans le plus pur style des films d’époque et n’est pas sans évoquer un certain Dr. Frankenstein, le vice des 80’s en plus ! C’est un certain hommage aux films produits notamment par la Hammer que rend cet acteur vénérable qu’est Elliott.

Bref, pas de quoi fouetter un chat. Le film gagne donc une étoile grâce au scénario original de Barker qui lui préfigure la formidable carrière qu’il est en train de mener. Remercions néanmoins Pavlou : c’est sa médiocrité qui a convaincu Barker d’adapter lui-même ses romans à l’écran…

Commentaires sur le film

http://www.deai-357.com/

0 etoiles

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016