Scream queen

Tracy Coogan

30 janvier 2009 | Par : Damien Taymans

Ah, l’Irlande et ces étendues herbeuses. L’Irlande et son Irish coffee. L’Irlande et son fish and chips. L’Irlande et son trèfle. L’Irlande et ses jolies femmes. Assurément, Tracy Coogan est de celles-là. Après un début pour le moins fortuit dans un film de Woody Allen alors qu’elle s’était rendue par hasard sur le plateau de tournage de Celebrity où elle côtoie très sommairement son compatriote Kenneth Branagh, Melanie Griffith et la délicieuse cleptomane Winona Ryder, la sublimissime Irish girl débute sa carrière sur l’un ou l’autre produit télévisuel ou court métrage avant de se révéler dans Zombie Honeymoon où elle campe admirablement la fraiche épouse d’un marié plus si frais que ça puisqu’il se métamorphose bien vite en mort-vivant. Une interprétation qui vaut à l’actrice la récompense honorifiquement tranchante de la Fangoria’s Chainsaw award (une véritable lame de tronçonneuse, rigolent pas ces Américains !).

Toujours pas écorchée, l’appétissante actrice revient très bientôt charmer les amateurs du genre dans le thriller Dark woods de Michael Escobedo. En attendant, nous n’avons pu nous retenir de poser quelques questions à la mignonne avant d’aller voir si la rose qui ce matin avait déclose, et cetera...

Tu as commencé ta carrière d’actrice dans un film de Woody Allen. Peux-tu nous expliquer quelles étaient les circonstances exactes de cette rencontre ?

C’était tellement fun ! Ma meilleure amie, Jodi, et moi sommes allés à un appel de bétail massif à New York. Nous étions juste deux filles qui désiraient s’amuser un peu. Nous n’avons pas pensé que nous y entrerions nous-mêmes. Ils distribuaient des nombres et nous n’en avons même pas obtenu un. Mais nous nous sommes accrochées et alors nous étions assises devant un appartement, ce type est venu et nous a dit : « vous deux, venez avec moi. » Il nous a accompagnées et nous avons rencontré Woody Allen. C’était génial ! Il est très calme. Tant de personnes étaient incorporées dans ce projet. Et c’était très excitant d’être parmi eux, particulièrement avec Kennth Branagh, qui est comme moi irlandais.

Ton interprétation de Denise dans Zombie Honeymoon t’a permis d’être remarquée par un large public. Que retiens-tu de cette aventure ?

J’ai pris énormément de plaisir à travailler sur ce projet. Dave Gebroe, le réalisateur, était très passionné par son film et nous avons tous été infectés par son enthousiasme. J’étais nerveuse à l’idée de camper mon personnage car Denise est inspirée de sa sœur et que l’histoire tourne autour d’elle et de son défunt mari, Danny. Il est décédé dans un accident de surf et Dave leur dédiait ce film. Zombie Honeymoon est donc un film fait avec énormément de cœur. Nous avons tourné la scène de l’hôpital durant le premier jour. C’était vraiment dur cette séquence donnait le ton du métrage et il n’y a eu aucun retour sur ce point. Le tournage a duré dix-huit jours dans le new Jersey. Certaines très très longues journées, mais j’ai aimé chaque minute passée sur ce film. Si tout se passe comme prévu par Dave, je devrais réembarquer pour une séquelle très bientôt…

Tu as été récompensée pour ce rôle avec Fangoria’s Chainsaw award. Heureuse de l’avoir reçue ? Pas trop dangereux à manipuler ?

Très lourd et très dangereux parce que c’est une vraie lame de tronçonneuse. Et oui, j’ai été très honorée de recevoir cette récompense !

Es-tu une fan de films d’horreur ? Quel est le premier film que tu as vu et qui t’a empêchée de dormir ?

Je pense que Les Griffes de la nuit était certainement l’un des films les plus effrayants pour moi et L’Exorciste. Mais je dois dire je pense que ma propre imagination m’effraie plus…

Ton rôle dans le futur Dark woods est celui d’une femme qui sombre doucement dans la folie. Aimes-tu ce genre de rôle assez complexe ? Comment t’es-tu préparée ?

J’adore vraiment ce genre de rôles. J’ai fait beaucoup de recherches à propos de la démence et ai regardé quelques documentaires sur le sujet. Je regarde également des films divers qui ont dépeint une figure féminine atteinte de différentes maladies mentales. Mon préféré est Une femme sous influence avec Gena Rowlands.

Est-ce difficile d’être une scream queen ?

Au contraire, c’est fun ! Je ris toujours quand je me vois aiguiser mon cri perçant dans Zombie Honeymoon. Et honnêtement, je ne sais pas comment c’est venu. J’ignorais que je pouvais hurler comme ça !

Veux-tu rester dans le monde horrifique ou désires-tu découvrir d’autres horizons ?

Les deux, j’apprécie les deux univers. Tant que j’aime ce que je fais et que je crois en ce que je fais, je continuerai dans les deux directions.

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

Je souhaite obtenir un rôle comme celui de Marion Cotillard dans La Môme et conquérir tous les cœurs. Je n’oublierai jamais de regarder ce film. Elle était absolument magnifique !

(Interview réalisée par Damien)

GALERIE

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage