News

The giver

7 mai 2008 | Par : Quentin Meignant

Yates a dit : "Après Harry Potter !"

Loïs Lowry, écrivaine hawaïenne, n’en peut plus d’attendre. La dame, âgée de 71 ans, avait en effet chargé David Yates, The Harrypotterman, d’adapter l’un de ses romans à la télévision.

Mais voilà, le réalisateur anglais a visiblement mieux à faire puisqu’il a signé un contrat avec la Warner pour réaliser les épisodes 6 et 7 (en deux parties) des aventures du petit sorcier !

En effet, Loïs Lowry a déclaré voici peu sur son site web : "David Yates, qui travaille actuellement sur le dernier film Harry Potter, était censé commencer à travailler sur The Giver juste après Harry Potter 6. Mais il vient tout juste de décider qu’il voulait réaliser en priorité le septième film de cette saga, ce qui va reporter l’adaptation de The Giver de plusieurs années."

Il faudra donc attendre pour découvrir The giver sur nos écrans. Mais malgré cela, nous pouvons avancer que la plupart d’entre vous connaissent déjà l’histoire de ce film.

Eh oui, vous avez déjà presque tous lu le roman de Lowry, très couru par les professeurs par le passé et encore à l’heure actuelle. La traduction française du titre vous aidera peut-être puisque The Giver veut dire... Le passeur !

Certes, nous n’étions pas tous assidus aux lectures de nos professeurs, aussi il est bon d’avoir un petit résumé du livre quand même : Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas. La désobéissance et la révolte n’existent pas. L’harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont "élargis", personne ne sait exactement ce que cela veut dire.
Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c’est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait des animaux, quand l’oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux.
Dans quelques jours, Jonas aura 12 ans. Au cours d’une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend. Un destin qui peut le détruire.

Cet univers frôle donc la fantasy et on comprend donc mieux l’entêtement de Lowry qui tient absolument à ce que ce soit David Yates qui prenne les rennes du projet.

Ce dernier passe en effet pour être l’un des maîtres en ce domaine pour le moment, au vu du succès des aventures du petit sorcier. C’est, bien entendu, comme pour Harry Potter, la Warner qui chapeaute le tout, ce qui nous promet un nouveau phénomène de mode pour l’an 2011, année présumée de la sortie en salles.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage