Critique de film

pub

The Gambler who wouldn't die

"Ti ho cercata in tutti i necrologi"
affiche du film

Nikita, un chauffeur de corbillard, s'ennuie son métier particulièrement. Il cherche dès lors un peu d’adrénaline dans le poker et participe à un jeu qui pourrait s’avérer fatal : acculé par ses créanciers, Nikita doit prendre part à une sorte de chasse à l’homme dont il est le gibier pour éponger ses dettes. Le but : rester en vie durant 20 minutes...

pub


Trailer - The Gambler who wouldn’t die (2013)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de The Gambler who wouldn’t die - Chasse à l’homme
Par : Damien Taymans
Tags : BIFFF 2014

Nikita, chauffeur de corbillard, possède une vie aussi monotone que l’itinéraire qui relie le funérarium au cimetière. Pourtant, un soir, il fait la rencontre de Braque et son existence s’agrémente d’un peu de piquant. Il fréquente les tables clandestines de poker et, gagné par la chance, parvient à mettre du beurre dans les épinards grâce aux gains faramineux qu’il engrange. Mais "la routourne" comme dirait l’autre et un soir il se fait copieusement plumer. Ses débiteurs lui posent alors un ultimatum : il doit jouer le rôle du gibier dans une chasse à l’homme de vingt minutes ; s’il survit, ses dettes sont épongées. Le hic, c’est que Nikita, au sortir de cette chasse à la mort, se rend compte qu’il a aimé être pris en chasse et en redemande...

Pour son deuxième passage derrière la caméra, vingt-six ans après Ternosecco, Giancarlo Giannini suit le parcours d’un ouvrier de l’ombre dont l’échine est courbée par le poids de son inexistence. Contraint de fuir son pays natal suite à un fâcheux incident (alors taximan, il écrase un footballeur ivre), Nikita s’est lentement intégré au Canada en restant constamment dans la pénombre, d’abord en tant que privé puis que conducteur de corbillard. Le pauvre hère se résout à ne côtoyer ses contemporains qu’en retrait et rêve dans son coin d’une vie idéale. Une Mercedes et l’Arizona, rien de plus. Ce rêve américain que semblait lui promettre son exode. Les parties de poker auxquelles il participe le rapprochent un peu plus de cet idéal et pimentent une existence solitaire que sa compagne Inès ne suffit pas à combler. La quête financière se double d’une quête identitaire : Nikita (nom choisi en hommage à John Huston), personnage extrêmement ambigu, cherche sa place hors du trafic et se transforme en lièvre de premier choix pour une congrégation de riches chasseurs, excités par la chasse à l’homme. L’instinct de vie passe inéluctablement par l’instinct de survie pour ce personnage complexe et torturé qui ne semble pas si éloigné de Giancarlo lui-même...

A l’image du héros, l’œuvre est hésitante et évolue à la frontière de plusieurs genres (le récit apprivoise les codes du polar avant de rejoindre d’autres rives) et revendique plusieurs influences cinématographiques, toutes cosmopolites (les cinémas de Scorsese, Fritz Lang, entre autres). A mesure qu’il évolue dans les méandres psychologiques de son personnage (Giancarlo Giannini livre une prestation atypique, asynchrone dans la peau de Nikita), The Gambler who wouldn’t die perd en rythme et en lisibilité narrative. L’adrénaline retombée, le récit se pose et emprunte un pas de sénateur pour dépeindre les introspections du "joueur" et, par extension, celles de son géniteur à propos du temps qui passe, de l’absurdité de l’existence, de l’approche de l’ultime coup de faux. Des divagations existentialistes qui transforment complètement le dernier tiers du récit en assommoir...

The Gambler who wouldn’t die demeure un étrange polar-thriller composé de deux tableaux antinomiques. Une œuvre bipolaire qui remplit partiellement son contrat avant d’explorer d’autres registres et de réduire à néant une première partie certes approximative mais intrigante.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 45880 photo 45879 photo 45881
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage