Critique de film

pub

The Borderlands

"The Borderlands"
affiche du film

Une équipe d’enquêteurs du Vatican se rend dans l’ouest de l’Angleterre pour investiguer sur des phénomènes paranormaux multiples qui se déroulent dans une église campagnarde.

pub


Trailer - The Borderlands (2013)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de The Borderlands - Bouh, fais-moi peur
Par : Damien Taymans
Tags : BIFFF 2014

Dans le sud de l’Angleterre, une petite église rurale est frappée de quelques manifestations spectrales voire démoniaques. L’autel deux étoiles se met à tanguer et des crépitements se font entendre au sein de l’endroit saint. Mais une troupe d’experts dépêchés par le Vatican entend mettre fin à ces bondieuseries et prouver une bonne foi(s) pour toutes que si le Diable se fringue en Prada, il préfère voir les choses en grand et a d’autres chats à fouetter dans son Enfer pour trouver le temps de piquer le modeste popotin d’un catéchumène anonyme avec sa fourche. L’équipée sauvage composée du geek Gray et des très pieux Deacon et Mark prend donc le diable par les cornes... mais le bougre n’a pas trop envie de se laisser faire...

Même si la tendance du found footage se trouve suffisamment navrante que pour se montrer sceptique devant chaque nouvel exercice, il convient de réfréner l’envie immédiate de rejet pour appréhender avec objectivité ce Borderlands. Plus intéressant que son concept ne le laissait présager, l’objet parvient, fait assez rare que pour être souligné, à provoquer l’empathie pour son trio de démanteleurs de mythes.

A cet égard, la troupe cocasse sévissant ici dans une Angleterre sinistre et bruineuse se montre bénéficie d’un meilleur traitement que leurs homologues de Grave encounters, zèderie ringarde qui tue dans l’œuf ses rares bonnes idées. Et si le found footage s’accaparait les tics du vrai cinéma pour doter ses personnages d’une personnalité plutôt que de s’en servir comme faire-valoir d’effets de peur si grossiers qu’ils en deviennent risibles ? C’est que le genre, pour fonctionner, doit amener du grain à moudre à ces vidéastes amateurs captant frénétiquement toute pseudo manifestation pour en souligner l’étrangeté en voix-off quelques minutes plus tard. Pour l’heure, les bonshommes se défont progressivement des embarrassantes caricatures qui leur collent à la peau (le geek, l’alcolo) pour se révéler lors de sympathiques saillies verbales faisant parfois mouche.

The Borderlands malgré une entame prometteuse n’est rien d’autre qu’un énième found footage raté sans la moindre inspiration.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 45769 photo 45768 photo 45770
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage