Critique de film

pub

Tarzan et les Trappeurs

"Tarzan and the Trappers"
affiche du film

Tarzan est aux prises avec une bande de trappeurs menée par Schroeder, un homme abject qui capture des animaux sauvages pour les revendre à des zoos.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Tarzan et les trappeurs - Trappeurs mais pas sans reproches
Par : Fred Pizzoferrato

Réalisé en 1958, ce « Tarzan » est longtemps resté un des volets les plus obscurs de la saga cinématographique de l’Homme Singe, rarement mentionné dans les historiques du personnage. L’explication est simple : il s’agit, en réalité, du remontage de trois épisodes d’une série rejetée par les chaines de télévision américaines. Si le producteur de la saga, Sol Lesser, pensait que porter Tarzan sur les petits écrans était une bonne idée, les dirigeants des trois Network de l’époque rejetèrent les pilotes proposés. L’ensemble semble donc assez embrouillé et mal ficelé, les trois intrigues apparaissant clairement comme les différents épisodes d’une série qui ne forment jamais un tout harmonieux.

Tarzan et les trappeurs débute, comme moult Tarzan, par l’arrivée dans la jungle de méchants trappeurs qui souhaitent enlever des animaux sauvages à leur milieu naturel. L’Homme Singe, aidé de Boy, réussira facilement à les faire fuir, ce qui provoque la colère du frère de l’un d’eux, lequel décide d’exercer ses talents de pisteurs en chassant Tarzan façon Les Chasses du comte Zaroff du pauvre. Par la suite, il essaie d’empêcher de méchants pilleurs de trésor (refrain connu) de s’emparer des richesses d’une mystérieuse cité perdue.

Le bodybuilder Gordon Scott fit ses débuts dans le rôle de Tarzan dans Tarzan chez les Soukoulous en 1955, succédant à Lex Barker et Johnny Weissmuler dans ce qui était déjà le dix-huitième volet de la saga ! Par la suite, Scott bénéficia d’une production plus fortunée (et, pour la première fois, en couleur) à l’occasion de Tarzan et le safari perdu . Après l’intermède Tarzan et les trappeurs et la série télévisée avortée, l’acteur reprit encore le rôle à trois reprises, notamment dans La plus grande aventure de Tarzan et Tarzan le magnifique , souvent considérés comme les sommets de la saga.

Ce Tarzan et les trappeurs, malheureusement, ne se hisse pas à cette hauteur, loin de là. Les trois scénarios proposés (pour chacun des épisodes initialement envisagés) ressassent tous les clichés habituels des aventures du seigneur de la jungle : braconnier à la poursuite d’animaux sauvages, chasse à l’homme et cité perdue supposée contenir un trésor. Si la première et la troisième historiette sont sans intérêt, celle de la chasse à l’homme se révèle un poil plus intéressant mais, hélas, les contraintes télévisuelles la rendent peu développée et, au final, largement en deçà des attentes.

En dépit d’une durée restreinte (à peine 70 minutes !), Tarzan et les trappeurs recourt régulièrement aux stock-shots et recycle des séquences des long-métrages antérieurs pour étoffer l’intrigue ce qui provoque quelques longueurs. Dans l’ensemble, le film reste cependant bien rythmé, les cinéastes sacrifiant tout développement au profit de l’action et l’aventure, certes de peu d’envergure mais suffisamment plaisantes pour emporter l’adhésion des plus indulgents. Deux ou trois notes d’humour bienvenues et le jeu plutôt convaincant de Gordon Scott relèvent le niveau, malheureusement plombé par une distribution peu concernée et un manque de budget préjudiciable.

Quoiqu’il soit faible et d’un intérêt limité, Tarzan et les trappeurs se regarde sans déplaisir pour les inconditionnels du héros d’Edgar Rice Burroughs. Il y a donc pire moyen d’occuper une heure et quelques minutes de son temps…


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage