Critique de film

pub

Stargate, la porte des étoiles

"Stargate"
affiche du film

Un jeune égyptologue est contacté par l'armée américaine, qui le charge de déchiffrer des hiéroglyphes gravés sur un étrange anneau. Une mission qui va le projeter à des années-lumière de la Terre chez des extra-terrestres qui ont construit les Pyramides.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Stargate, la Porte des étoiles - Emmerich, la tête dans les étoiles
Par : Quentin Meignant
Tags : Extra-terrestres, Aventure

Cinéaste allemand, Roland Emmerich a toujours lorgné vers l’eldorado que représente le Pays de l’Oncle Sam. Hélas, après son désastreux (selon les critiques et les spectateurs de l’époque) Ghost Chase, aka Hollywood-Monster, le réal se voyait barrer le chemin de la gloires par des financiers peu enclins à lui prêter des billets verts. Après s’être refait une santé dans son pays natal avec Moon 44 et prouvé par là-même qu’il était un vrai passionné de SF, Emmerich revient aux States pour ce qui allait devenir l’un des grands succès de l’époque, mais aussi son premier film doté d’un gros budget (23 millions de dollars), Universal Soldier. Pouvant enfin s’appuyer sur une réussite financière pour forcer les portes de studios, le cinéaste propose alors, avec l’aide de son ami scénariste Dean Devlin, le fameux Stargate, la Porte des étoiles, avec le succès que l’on sait. S’imposant comme l’une des icônes science-fictionnelle des 90’s, Stargate engrangea un Saturn Award (du meilleur film de science-fiction) et donna naissance à trois séries : Stargate SG-1, Stargate Atlantis et Stargate Universe. Véritable phénomène cher au cœur de ses fans, Stargate, la Porte des étoiles met en scène un jeune égyptologue qui est contacté par l’armée américaine, qui le charge de déchiffrer des hiéroglyphes gravés sur un étrange anneau. Une mission qui va le projeter à des années-lumière de la Terre chez des extra-terrestres qui ont construit les Pyramides.

Doté d’un confortable budget de 53 millions de dollars, Roland Emmerich aurait pu commencer son œuvre sur les chapeaux de roues, mais le cinéaste préfère développer une véritable mythologie tout en s’attachant à rendre assez attrayants chacun des personnages principaux. Ces derniers ayant tous une spécificité particulière dans le récit et la profondeur du propos étant exacerbée par des liens avec la réalité, l’intrigue acquiert bien vite une autonomie satisfaisante permettant aux héros à entrer de plein pieds dans l’aventure.

Toujours teinté de beaucoup de lien avec le passé de notre civilisation, le script se développe de fort belle manière, revisitant tout un pan de notre histoire de manière science-fictionnelle, réinventant un monde à part entière. Ceci ne serait sans doute rien si Emmerich et Devlin n’avaient pas eu la brillante idée de donner lieu à un tableau d’un manichéisme particulièrement prégnant. Cette facette du récit permettant à Stargate de multiplier les scènes d’action, le rythme de l’ensemble acquiert alors une autre dimension, faisant la part belle aux fusillades, gadgets en tout genre et autres rayons lasers. La réussite visuelle est donc elle aussi au rendez-vous malgré quelques ratés au niveau du montage. Ceux-ci se font néanmoins rapidement oublier par l’entremise d’une bande son parfaite, la B.O. signée David Arnold s’avérant être une parfaite réussite.

Malgré un caractère manichéen parfois heurtant pour certains et quelques problèmes de justesse inhérents aux balbutiements d’Emmerich dans le cinéma à gros budget, Stargate, la Porte des étoiles s’avère être une pure réussite science-fictionnelle. Riche en éléments historiques et incorporant à son récit nombre d’éléments fictifs, le métrage est avant tout une œuvre d’une profondeur incroyable, véritable fondement d’une mythologie largement exploitée par la suite au petit écran.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



News associées (1)

septembre 2013
Un reboot pour Stargate ?
8/09/2013

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage