Critique de film

pub

Sleepwalker

"Sleepwalker"
affiche du film

Ulrik Hansson est un architecte qui mène une vie paisible avec sa femme Monika et ses deux enfants. Mais un matin, Ulrik se réveille baignant dans le sang et trouve sa maison désertée. S'apercevant qu'il est atteint de somnambulisme, il décide de tenter une expérience en filmant ses errances nocturnes afin de retrouver sa famille.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Sleepwalker - Le charme du Nord
Par : Quentin Meignant
Tags : Psychologique

On ne peut pas dire que Johannes Runeborg, jeune acteur-réalisateur danois, soit extrêmement connu dans nos contrées. En fait, on ne peut tout simplement pas dire qu’il soit très prolifique puisqu’il a seulement réalisé cinq films en 12 ans et c’est en fait lors de ceux-ci qu’il fait acteur.

Néanmoins, son premier long-métrage, Sleepwalker, a fait le tour de l’Europe puisqu’il participa, sans succès, au BIFFF en 2000 mais remporta le prix « New Blood » au Festival de Cognac et fut nominé comme meilleur film au Festival de Sitges.

Bref, ce succès laissait augurer de bien bonnes choses pour un film totalement méconnu. Et, en effet, Runeborg parvient à nous plonger de suite dans une ambiance familiale assez intimiste où le héros, Ulrik Hansson, a clairement besoin de sa famille pour survivre.

La sensation de malaise est immense dès les premières minutes on ne sait trop pourquoi. Le réalisateur danois parvient en fait à nous manipuler par des mouvements de caméras exceptionnels, une ambiance assez glauque grâce à une image de plus ou moins mauvaise qualité et, surtout, des liens familiaux que l’on sent très forts malgré certaines zones d’ombre.

Arrive alors ce qui devait arriver : Ulrik se réveille au petit matin, sa femme a disparu et ses vêtements son remplis de sang. Il appelle donc la police qui le soupçonne directement d’avoir tué femme et enfants.

Notre héros reste néanmoins en liberté et essaie de percer le mystère de son côté : que s’est-il passé cette nuit-là ? Pourquoi tout ce sang ? Ce sont les questions auxquelles il va essayer de répondre.

Commence alors une enquête assez décalée, qui manque quelque peu de rythme mais qui se laisse suivre sans aucun problème. L’œuvre est en fait totalement incomparable tant les indices sont savamment distillés tout au long du parcours de notre héros tourmenté, de plus en plus persuadé qu’il est lui-même meurtrier.

Tous les codes du thriller psychologique sont ici remis en question voire inversés et nous assistons à la véritable introspection que s’impose une personne que l’on croit saine d’esprit et victime d’une machination. De ce point de vue-là, l’œuvre est totalement confusante et s’approche un peu du fameux Séance de Kurosawa grâce à un côté formel assez proche.

Les événements sans queue ni tête s’enchaînent à une vitesse vertigineuse et l’on se demande clairement ce qu’il va encore arriver au pauvre Ulrik, de plus en plus victime d’un somnambulisme qui commence à lui prêter de bien mauvaises intentions.

La frontière entre le bien et le mal a donc désormais complètement disparu : on croit Ulrik coupable mais on a tellement pitié pour ce pauvre homme qui vient de perdre femme et enfants qu’on ne sait trop comment se positionner par rapport à lui !

On constate ses méfaits mais on est malgré tout heureux quand il échappe à la police par un tour de passe-passe dans les trains. Cette scène fait d’ailleurs monter une pression énorme pour, après, désavouer tout ce que le réalisateur nous a fait croire : Ulrik n’est pas près de se faire arrêter !

C’est donc dans une certaine tension et dans un mystère de plus en plus profond que nous nous acheminons vers le dénouement. Et là, préparez-vous à être décoiffés et à voir vos méninges travailler secs car Runeborg se joue une nouvelle fois de nous pour nous proposer une fin à la Fincher, rien de moins !

Incroyable de qualité, surtout au point de vue scénaristique, Sleepwalker est un film à découvrir de toute urgence ! Il vous charmera à coup sûr et laissera une trace indélébile dans vos esprits ! Attention, FILM HAUTEMENT RECOMMANDABLE !!!

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage