Critique de film

pub

Shutter

"Shutter"
affiche du film

Un photographe réalise que le fantôme dâ

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Shutter - Un film qui flashe...
Par : Damien Taymans
Tags : Asiatique, Fantômes

Avec des films comme Ring ou encore The Grudge venant d’Asie, on peut s’attendre à être déçu en entamant la vision de Shutter. On est d’ores et déjà persuadé qu’il n’arrivera pas à la cheville de ses deux grands frères. Et pourtant, non seulement il entre en concurrence avec ces derniers mais il les surpasse même.

Shutter est une oeuvre pure, magnifique, grandiose. Après le Japon (Ju-On, Ring), la Corée (2 soeurs), la Thaïlande montre son savoir-faire en la matière (mis à part, bien entendu, les frères Pang) avec ce Shutter qui, aussi bien visuellement que techniquement, effraie et fait vibrer d’émotions.

La plus grande force de l’oeuvre réside dans sa simplicité. La trame est cousue de fil blanc : une femme et son petit ami renversent une jeune femme sur une route et prennent le fuite. Après cet événement, les deux protagonistes se mettent à voir des choses étranges. Et même si cela semble être du déjà fait, les deux réalisateurs parviennent à surprendre en instaurant une ambiance terrorisante et anxiogène à renforts d’effets sonores bien sentis et tamisés au contraire des habituels tressaillements auditifs qu’offrent la majorité des ghost stories asiats. Les réalisateurs ne se perdent pas dans des circonvolutions trop hasardeuses : pas d’explication tirée par les cheveux, pas d’exagérations visuelles, pas de fantasme sonore. Tout est façonné au scalpel avec une précision chirurgicale, l’ensemble amenant invariablement terreur et effroi.

Prescription : à regarder seul dans son lit lorsqu’il fait nuit. Mais, attention, tenez bien vos couvertures !


Critique de Shutter - Shut her mouth
Par : Gore Sliclez

Revenant d’une soirée plutôt bien arrosée, Thun et Jane renversent une femme sur la route. Effrayés, ils s’enfuient sans prendre des nouvelles de leur victime et la laissant pour morte. Peu de temps après, Thun remarque sur ses photos développées les apparitions étranges et floues de la même jeune femme. Jane prend vite conscience après enquête qu’il s’agit d’un fantôme et que son compagnon ne semble pas étranger au destin de la jeune Natre morte en emportant son secret.

La J-Horror japonaise a fait des émules dans le cinéma asiatique et ce jusqu’en Thaïlande puisque les deux réalisateurs Banjong Pisanthanakun et Parkpoom Wongpoom reprennent à leur compte la fantasmagorie yurei eiga (rendue culte avec la saga The Ring ou The Grudge) en la personne de Natre, jeune fille aux cheveux longs et noirs, au passé tragique et désireuse de se venger du crime qu’elle a subit.

Originalité du scénario, le fantôme n’apparaît pas dans une vidéo ou via un mobile mais plutôt par la photographie, autre média monopolisant notre ère technologique. L’appareil photo devient ainsi moyen de communication pour l’esprit de la défunte qui apparaît sur chaque photo comme pour faire passer son message de l’Au-delà. Jane l’a bien compris et s’empresse alors d’acheter un Polaroïd plus rapide au développement comme pour suivre pas à pas la présence du spectre. Ravagée par la culpabilité, elle décide de mener son enquête et découvre le passé douloureux d’une jeune fille dont une partie de sa vie fut liée à celle de Thun. Une intrigue mystérieuse, palpitante et émouvante menée par un couple d’acteurs très convaincant.

Si Shutter, de facture très classique, présente les éternelles apparitions de ce fantôme récurrent et très stylisé, il se dégage quelque peu des autres œuvres du genre grâce à son atmosphère particulière et son scénario très original. Une tension permanente, entretenue intelligemment, qui vous installe dans un état d’anxiété tel que le moindre bruit suspect autour de vous vous fera sursauter, la pizza collée au plafond et le contenu de votre canette projeté sur la face d’un pote de toute façon mortifié d’avance. Un scénario très efficace qui nous offre un twist final de toute beauté et terriblement effrayant. Une de ces fins qui vous trottent longtemps encore dans la tête…

Commentaires sur le film

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Un des films les plus effrayants que j’ai vus. Je devrais le retenter... mais j’ai peur !

16 juin 2016 à 21:06 | Par Aguirre

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage