Critique de film

pub

Run! Bitch Run!

"Run! Bitch Run!"
affiche du film

Catherine et Rebecca sont deux étudiantes dans une école Catholique. Un jour de malchance, elles frappent à la mauvaise porte durant leur tournée d'évangélisation...

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Run ! Bitch run ! - Lobo with a shotgun
Par : Damien Taymans
Tags : Grindhouse style

Les grindhouse films, style cinématographique réactivé par le diptyque de Rodriguez et Tarantino, sont symptomatiques de la production actuelle acculée qui revisite continuellement ses modèles sous la forme vicieuse du remake ou prétendument louangeuse de l’imitation nostalgique. Depuis que le tandem a ouvert la brèche, soulevant par là même quelques contestations (Boulevard de la mort compense un cruel manque de créativité par une surabondance d’effets chiadés, le tout pour quelques millions de dollars de plus que les bandes auxquelles il rend hommage), une déferlante de faux films d’exploitation a vu le jour : Machete et Hobo with a shotgun notamment, deux extensions de bandes-annonces fallacieuses qui entrecoupaient le double programme de Tarantino et Rodriguez. Et, en marge, quelques pâles copies aux titres suffisamment affriolants (Bitch slap) ou aux concepts ciné-mélancoliques (l’immonde Hell ride, le lourdaud Black dynamite).

Joseph Guzman et son compère Robert James Hayes II s’engouffrent à leur tour dans la fente des grindhouse sexy avec un diptyque consacré au thème de la vengeance composé de Run ! Bitch run ! et Nude nuns with big guns, hommages respectifs aux rape and revenge et aux œuvres de nunsploitations qui florissaient lors de l’époque bénie des 70’s. Tourné en Californie pour l’équivalent de 25 000 icônes de George Washington, Run ! Bitch run ! délaisse la facture formelle surlignée par Tarantino (brûlures de cigarette, faux raccords) et ne retient de l’exploitation de l’époque que ses aspects narratifs et atmosphériques. Calquant le schéma traditionnel du rape and revenge (torture psychologique et physique, pénétration à sec et inversion des rôles dans la partie "revancharde"), le métrage de Guzman emprunte ses éléments à des classiques du genre (La dernière maison sur la gauche, La bête tue de sang-froid, They call her One Eye ou encore I spit on your grave) et tente de restituer le climat malsain propre à ces produits froids et nihilistes.

Sous le vernis du second degré et le grotesque des caractérisations se cache une peinture caustique (nettement plus que pour le Hobo with a shotgun d’Eisener) de la lie sociétale peuplant ces recoins campagnards d’une Amérique dégénérative. Des macs (dont le fameux Lobo, mix entre le mejicano Danny Trejo et Armand Assante) dominant une poignée de putes cupides camées jusqu’à l’os transforment deux jeunes femmes innocentes venues tenter l’expérience prosélyte (elles vendent des bibles) dans ce Gomorrhe américain. Quelques froides exécutions plus tard (le temps que l’une ou l’autre référence vienne encore émailler le parcours ultra-linéaire de l’héroïne ), la jeune Catherine subit le supplice Siffredien en pleine nature (I spit on your grave n’est pas loin) lors d’une partie de cache-cache plutôt salace baptisé "run ! bitch run !".

Et Guzman d’asséner un uppercut violent dans les valseuses de ceux qui oseraient le taxer de frileux puisque le cinéaste contrebalance des morceaux entièrement gratuits (la danse lascive de la strip-teaseuse rehausse juste la teneur en nichons pourtant déjà impressionnante) par quelques séquences lyriques qui justifient à elles seules le cadre champêtre de l’intrigue. A la fois grindhouse movie grossier et zoom percutant dans le monde microscopique de la perversité la plus brute, Run ! Bitch run ! délivre une atmosphère faussement éthérée qui se révèle de plus en plus perturbante.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



News associées (1)

février 2009
TRAILER - Run Bitch Run !
19/02/2009

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage