Critique de film

Pulse

"Pulse"
affiche du film
  • Genre : Horreur – Spectres, fantômes et esprits
  • Année de production : 2006
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Jim Sorenzo
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h27
  • Scénariste : Wes Craven, Ray Wright,
  • Musique : Elia Cmiral
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Kristen Bell, Tate Hanyok, Ian Somerhalder, Christina Milian, Rick Gonzalez, Riki Lindhome, Jonathan Tucker, Amanda Tepe, Samm Levine, ...
  • Récompenses : Nominé au Golden Trailer 2006 dans la catégorie Meilleur Film d’Horreur Présenté en Avant-Première au Festival de Deauville 2006

Et si la technologie nous mettait en contact avec un monde qui n'était pas le nôtre ? Et si ce monde utilisait cette technologie comme une porte ouverte vers le nôtre ? Et si désormais cette porte ne pouvait plus se refermer ? Lorsque vous allumez votre téléphone ou consultez votre boite e-mail, ils arrivent... Vous êtes infecté. Et ils parviennent à vous arracher ce qu'ils n'ont plus : la vie... A moins que quelqu'un ne parvienne à les en empêcher..

Les critiques à propos de ce film

Pulse - La fin de notre civilisation
Par : Quentin Meignant


Jim Sonzero nous propose une histoire de fantômes qui squattent les ondes du net et qui sont réveillés par une expérience secrète de télécommunication. L’idée en elle-même est plutôt affolante de débilité et nous amène une nouvelle fois à penser que les films d’horreur pour ados boutonneux ont de plus en plus la cote ! Ce film aurait pu s’appeler « Les fantômes du Net » ou encore « Massacre sur nos fréquences » tellement tout ceci ne rime à rien !

Sonzero nous offre donc une fin du monde à cause de notre technologie, il essaie de dénoncer notre civilisation toujours grandissante en dépit du bon sens. Le problème, c’est que, contrairement aux critiques offerte par Romero (Zombie, Le territoire des morts,…), la critique à laquelle nous assistons ici n’est que superficielle et est simplement une excuse pour nous présenter des scènes pseudo-effrayantes. Peu de gens sursauteront à la vision de ces scènes qui, certes sont bien tournées, mais sont très mal amenées par un casting et un scénario plus que limités !

En parlant de ce casting, Sonzero a essayé de jouer la carte jeunes et jolies (et aussi beaux), quoi de plus normal pour un film d’ados me direz-vous ? Nous sommes tout à fait d’accord avec cet état de fait mais encore faut-il engager alors des jeunes qui ont un minimum de talent. Ceux qui nous occupent aujourd’hui n’en ont pas le moindre et jouent aussi platement qu’un bibelot quelconque ! Ces acteurs en herbe ne sont pas aidés par un scénario à la limite de la débilité : Mattie allume son GSM alors qu’on vient de lui dire que les portables attirent les spectres, avouons de suite que la bêtise est reine de ce métrage ! Bêtise appuyée par ces spectres maléfiques qui, à eux seuls, savent faire redémarrer tout le système internet-GSM en un quart de seconde, moralité : il doit y avoir des supers informaticiens du côté des spectres !


De plus, Sonzero n’a jamais su amener une scène effrayante avec suspense et brio et nous nous retrouvons face à un enchevêtrement de scènes d’action censées faire peur mais qui provoquent juste l’ennui et l’incompréhension. Tout ceci a de quoi décevoir après avoir assisté à une entame de film proprement effrayante qui aurait demandé meilleure suite. Nous nous retrouvons donc dans le même cas de figure qu’avec The messengers : nous courons après les frissons du début sans plus jamais atteindre un tel niveau de stress !

Passons maintenant aux points hautement positifs car il faut quand même avouer que certains détails relèvent du génie ! Ainsi, les effets spéciaux sont d’une beauté incroyable et valent largement le détour. Tous les effets de caméra sont réussis et renforcent encore la qualité des effets spéciaux. Nous avons donc à faire à un film à grand spectacle, pourtant bien loin des canons du genre. C’est bien dommage d’ailleurs quand on voit cette qualité inhérente à l’image. L’efficacité de ces effets aurait sans nul doute mérité meilleure exploitation et meilleur appui scénaristique ! Tout ceci est encore renforcé par une musique et une bande son tout à fait attrayante comme le démontrent les bruits et cris des spectres.

Bref ce film, même s’il est largement regardable, constitue une grosse déception selon nous ! A voir une fois pour la beauté de ses effets spéciaux, amateurs de vrai frisson fuyez !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage