Plan-Plan Cul-Cul

11 novembre 2013 | Par : Alan Deprez (Vivadavidlynch) | Des bulles

Titre Plan-Plan Cul-Cul

Auteur Anouk Ricard

Éditeur Les Requins Marteaux

Collection BD Cul

Genre Erotisme/Polissonnerie

Année d’édition 2013

Note 8/10

8ème opus de la collection BD Cul, le Plan-Plan Cul-Cul d’Anouk Ricard (hips !) viendra assurément égayer les mornes soirées de ce mois de novembre pluvieux (sortie : 15 novembre 2013). L’auteur d’Anna et Froga plonge les animaux anthropomorphes qu’elle affectionne tant dans un univers quotidien aux sous-entendus salaces, que n’aurait pas renié une production Marc Dorcel de la grande époque. L’affaire est entendue : les situations deviennent de plus en plus grivoises et propices aux étreintes crapuleuses.

Le contraste entre le trait (faussement) enfantin des dessins et la lubricité de ce vaudeville « boulardeux » est exquis. Pour mignons qu’ils sont, les personnages n’en sont pas moins portés sur la jaquette. Sauf qu’il n’est pas dit que Madame Chatte soit contentée par ces benêts de réparateurs télé… d’autant plus qu’au vu de son attirance pour les pompiers (l’uniforme, la lance à incendie, tout ça), Monsieur Cheval ne dépareillerait pas dans un Bruce LaBruce !

Ce ne sont là que quelques protagonistes hauts en couleur d’une intrigue rocambolesque, au fil de laquelle on dénombre aussi une infirmière-grenouille coquine (qui veut prendre la température à tout le monde !), des toutous-flics queutards, une sosie de la tarte aux pommes d’American Pie, des extraterrestres à l’anatomie singulière et Mireille Mathieu (!), dûment entreprise sur le dancefloor. Je n’en dis pas plus, sous peine de vous gâcher la surprise.

Plan-Plan Cul-Cul vous régalera par sa bonne humeur communicative et son humeur scabreux à double sens. De quoi vous flanquer la banane pour la semaine ! Décidément, la collection BD Cul des Requins Marteaux - au format inspiré des cultissimes pockets Elvifrance - n’en finit plus de convaincre par son hétéroclisme, entre aventure exotique en mode S-F (La planète des Vülves), chronique adolescente (I Love Alice), polissonnerie cléricale (La Bibite à Bon Dieu, chroniqué dans le Cinémag N°3), drame rural sur fond d’inceste joyeux (Les Melons de la colère) ou encore délire arty (Q). Pourvu que ça dure !

Le site des Requins Marteaux.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage