Interviews

Pauline Burlet (Actrice de Deux soeurs)

2 avril 2008 | Par : Damien Taymans

Un jeune talent belge en devenir...







Pauline, ton parcours est impressionnant pour une personne de ton âge. Comment vis-tu ce succès ?

J’essaie de garder un maximum la tête froide. Je me dis qu’à mon âge, j’ai encore tout le temps pour voir venir les choses. C’est, dans le fond, un travail qui ne me prend pas spécialement tout mon temps, j’ai beaucoup de jours de battement pour me consacrer à des activités tout à fait normales.

A quel moment t’es-tu dit que tu voulais devenir comédienne ?

En fait, le déclic s’est passé sur le tournage de La môme. Mon rêve étant de devenir réalisatrice, ces premiers pas dans le monde du cinéma m’ont vraiment servi à me faire une idée.

Comment es-tu entrée dans le monde du cinéma justement ?

Ma maman connaissait un photographe qui y avait quelques entrées. J’ai donc commencé à faire des castings avant de me faire repérer par Olivier Dahan pour La môme.

Tu as déjà côtoyé le gratin du cinéma français (Jean-Paul Rouve, Marion Cotillard). Quels souvenirs en gardes-tu ?

C’est vrai que j’ai eu cette chance. Marion, Jean-Paul, mais aussi Clotilde Coureau et Emmanuelle Seigner faisaient partie du casting .
En fait, j’imaginais le monde de ces artistes comme un univers assez « prise de tête ». Ils m’ont prouvé petit à petit que c’était tout l’inverse ! Leur décontraction et leur sympathie est vraiment impressionnante. Marion avait toujours une parole gentille pour chacun, tandis que Jean-Paul n’arrêtait pas de me faire rire. C’était vraiment une excellente ambiance !

N’est-ce pas trop impressionnant de côtoyer autant de stars ?

C’est vrai que c’est impressionnant, d’autant plus que c’était mon premier tournage ! Mais les craintes du début s’effacent vite grâce à la bonne ambiance.

Tu connaissais Edith Piaf avant de tourner La môme ?

A vrai dire, je ne connaissais que les quelques chansons cultes que tout le monde connaît mais sa vie et son œuvre toute entière m’étaient inconnues. J’ai appris à connaître l’artiste en plein tournage. Il y régnait une atmosphère particulière. Un peu comme si elle était présente…

Le succès de ce film est énorme. Ca doit te faire vraiment plaisir d’y avoir participé, non ?

C’est vrai que c’est une super satisfaction de voir ce qui arrive maintenant. Marion a été acclamée par tout le monde et ça fait chaud au cœur car elle a vraiment un immense talent. Ca récompense tout une équipe qui s’est vraiment donnée à fond.

Ensuite vint Deux sœurs, grande réussite à laquelle tu contribues largement. Comment Emmanuel Jespers t’a-t-il contactée ?

En fait, j’ai passé le casting et il y eut tout de suite une accroche. J’ai passé toute l’après-midi avec Manu et ça m’a plu.

Au vu des images, le tournage de Deux sœurs n’a pas dû être facile. Comment as-tu vécu ce tournage ?

C’est sûr que c’était tout sauf évident ! On commençait à tourner à 7h du soir et on finissait à 7h du matin le lendemain… La première nuit, il faisait terriblement froid mais, malgré tout, la bonne ambiance a eu vite fait de nous réchauffer.

Passer d’un rôle d’Edith Piaf Jeune à celui d’une fillette mystérieuse ne doit pas être facile. Comment t’es-tu préparée pour ce rôle dans Deux sœurs ?

Eh bien tout d’abord, j’ai eu une coach pendant une semaine qui m’a vraiment bien aidée. J’avais déjà fait cette expérience pour La môme. Ca m’aide à me centrer sur le personnage que je dois jouer.

La différence entre les deux personnages est énorme, c’est vrai. J’étais encore une peu dans ce rôle de Piaf que j’ai entamé le tournage de Deux sœurs et je ne m’attendais pas à ça…. Mais j’ai réussi à me recentrer assez vite.

On voit vraiment que tu donnes une grande intensité au personnage d’Alice. Où puises-tu cette inspiration ?

Je ne sais pas trop. Tourner dans un film, c’est un peu comme ouvrir le tiroir des sentiments déjà vécus. Tout le monde a déjà vécu la peur, la tristesse, la joie,… Il suffit juste de se souvenir comment on l’exprime et essayer de s’approcher le plus possible de l’émotion authentique.

As-tu des souvenirs particuliers du tournage et des personnes que tu y as côtoyé ?

Comme pour La môme, j’ai de très bon souvenirs de ce tournage. Le monde du cinéma est assez sympathique et les gens que j’ai fréquentés étaient vraiment géniaux. Je n’ai plus trop de contact avec eux pour le moment.

N’est-ce pas trop difficile de concilier l’école, la vie avec tes amis et les tournages ?

C’est bien simple, au départ, je cachais totalement à mes amies que je partais en tournage. Je disais juste que j’étais malade et que je serais donc absente pour une semaine. Maintenant, c’est clair que ce n’est plus possible à faire mais je reste la plus discrète possible.Seuls certains professeurs bien informés sur le monde du cinéma en savent un peu plus et c’est déjà bien assez !

Et tes parents, qu’en disent-ils ?

Ils me soutiennent à 100%. Ils sont sans doute plus fiers de moi que moi-même !

Ta carrière est désormais bien lancée. As-tu des projets pour l’avenir ?

Cette semaine, je vais tourner dans un court-métrage pour une étudiante de l’IAD.
Ensuite, un long métrage est prévu pour décembre si je ne grandis pas trop. Le réalisateur Michaël Nakache (jeune réalisateur français) a besoin de quelqu’un de mon âge et de ma taille pour son premier long métrage.

Plus tard, j’aimerais toujours devenir réalisatrice bien sûr, même si ce n’est pas facile en Belgique ! Dans la mesure du possible, j’essaierai de ne pas m’éloigner de Mons mais s’il le faut vraiment, je suis prête à descendre à Paris pour réussir.

A quelle actrice voudrais-tu ressembler ?

A Marion Cotillard bien sûr ! Elle est incroyable d’aisance et son talent est immense.

Merci beaucoup Pauline pour avoir répondu à ces quelques questions.

(Interview réalisée par Mae-Nak)

Commentaires

Je tenais à souligner par cet avis personnel que je suis content de la qualité de ce site web. Une fois n’est pas coutume les commentaires ne sont pas dégradés par du spam et on peut donc tenir un vrai débat. Merci à vous ça fait plaisir.

mutuelle assurance


Mutuelle Animaux

Obtenir une mutuelle santé pour une mutuelle française. Gagnez la mutuelle btp via une mutuelle santé

2 mars 2012 | Par Fredrick

put1 mais comment tu peus géré tous sa aller bonne chance a toi

24 juillet 2010 | Par ...

je t’aime cousine, et tu me manques je suis fier de toi

21 juillet 2010 | Par maxime

Diffusion de "Deux soeurs" ce lundi 16 novembre à 23h15 sur la deux. .......Frissons garantis

13 novembre 2008 | Par

Ah Pauline t’es une fille extraordinaire jai la chance de te connaitre .
Bisous je t’aime

24 octobre 2008 | Par Joséphine

Sa prestation dans la mome est impresionante. Par contre je n’ai jamais vu deux soeur. Quelqu’un sait ou je pourrais me le procurer ?

1er août 2008 | Par Masterman

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage