Critique de film

Parcours sanglant

"The Greenskeeper"
affiche du film
  • Genre : Horreur - Slashers
  • Année de production : 2002
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Kevin Greene, Adma Johnson
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h30
  • Scénariste : Kevin Greene, Alex Weir
  • Musique : Kip Winger
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Allelon Ruggiero, Christi Taylor, Ron Lester, Steve Rickman
  • Récompenses : aucune

Le green skeeper, un sérial killer ayant trouvé la mort dans une explosion, hanterait encore le Summerisle Country club. Lors d'une soirée improvisée, un groupe d'amis ne tardera pas à faire sa connaissance...

Les critiques à propos de ce film

Parcours sanglant - Le réalisateur aurait mieux fait de se mettre au vert…
Par : Damien Taymans


Très honnêtement, je me demande vraiment pourquoi je mate certains films pour alimenter les pulsions perverses de quelques dégénérés qui sont en érection devant des tonnes de barbaques flambées et arrosées de sa délicieuse sauce sanglante… Je nourrissais une appréhension sans égale lorsque j’ai eu entre les mains la jaquette de cette daube à deux cents qui ne ferait même pas peur à mon hamster Luciole (et oui, c’est son nom !).

Mais voilà, on est parfois pris de pulsions incontrôlables et on se doit alors de les assumer jusqu’au bout. Seulement, après une heure et demie de gâchée, on ne peut s’empêcher de se tourner vers le ciel en demandant au Seigneur comment il peut bien laisser vivre des réalisateurs pareils. Tout, absolument tout est à jeter dans ce métrage : acteurs ridicules dont certains viennent du porno, mise en scène enfantine avec des fondus maladroits aussi bien effectués que certains épisodes de Scooby-doo, script à se tirer les cheveux et à se les couper en quatre, dialogues profonds sur la nature de l’homme (deux personnages en viennent à se demander si toutes les filles chient !!!), …

Quand au côté film d’horreur, on le cherche toujours. Malgré des meurtres parfois originaux (mais ratés car mal filmés et empreints d’un maquillage risible), le métrage n’arrive même pas aux chevilles du moins bon épisode de Candy…

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage