Critique de film

pub

P'tit Quinquin

"P'tit Quinquin"
affiche du film

Une enquête policière extravagante, improbable et burlesque autour d’étranges crimes aux abords d’un village côtier du Boulonnais en proie au mal, et d’une bande de jeunes crapules menée par P’tit Quinquin et Eve, son amoureuse.

pub


Trailer - P’tit Quinquin
Par : Quentin Meignant

Les critiques à propos de ce film

Critique de P’tit Quinquin - Bande de p’tit cons !
Par : Quentin Meignant
Tags : NIFFF 2014

Il est temps que le duo de CinemaFantastique présent au NIFFF se confesse. Avant P’tit Quinquin, il n’avait jamais vu d’oeuvre de Bruno Dumont. Aussi la surprise, vous vous en doutez, fut-elle de taille face à ces 3h20 d’absurde total. Descendu en flèche dans nos colonnes suite à cette première vision (voir ICI), P’tit Quinquin interpellait néanmoins puisque, tout au long de la semaine, les répliques du film fusaient dans nos bouches et rendaient impossible tout dialogue constructif avec le reste de la presse. Du "p’tit con" à "On y va Carpentier" en passant par "Gendarmerie nationale tout de même", rien n’était épargné à nos interlocuteurs. Voir un ensemble nous marquer à ce point n’était en rien anodin et il était de notre devoir de nous imposer une seconde vision afin de comprendre nos réactions.

Présentée avec succès à Cannes, la mini-série de commande de Bruno Dumont met en scène une enquête policière extravagante, improbable et burlesque autour d’étranges crimes aux abords d’un village côtier du Boulonnais en proie au mal, et d’une bande de jeunes crapules menée par P’tit Quinquin et Eve, son amoureuse.

L’entame est à la hauteur du tout et nous dresse un portrait peu flatteur de la Côte d’Opale, région dont Bruno Dumont est originaire. Ce dernier dresse un tableau peu idyllique entre ses consanguins, ses sales gamins et, surtout, sa crétinerie dégénérative et permanente. Figure de proue d’un casting dont l’amateurisme est complet, le Commandant représente à lui seul les difficultés d’une région et de ses habitants, dont la caricature est poussée à son paroxysme.

Si nombre d’autochtones risquent de mal prendre ce portrait au vitriol de leur région, portait qui est pourtant à prendre au trente-sixième degré, la régalade est totale durant tout le déroulement d’une enquête dont le dénouement (qui n’existe pas) est d’emblée anecdotique. Tout est prétexte à tirer sur l’ambulance d’une France qui perd la tête : racisme dans tout ce qu’il a de plus pudibond, handicap (avec une scène de crise d’autisme particulièrement réussie), surplace de la bureaucratie française, relations adultériennes "à tiroirs",... Autant d’éléments qui prêtent à sourire grâce au traitement apporté par Bruno Dumont mais qui laissent aussi à penser que ce P’tit Quinquin est une sorte de "J’accuse", ce qui le rend encore plus intéressant.

Jouant des ficelles humoristiques posées dès le départ, P’tit Quinquin ne peut être qu’un objet de culte (ou de dégoût) dont la mise en scène est par ailleurs soignée avec une gestion parfaite des arrières-plans (où le Commandant est omniprésent) et de plans d’ensemble merveilleux.

P’tit Quinquin ne peut guère laisser indifférent et s’avère donc, de ce point de vue, être une impeccable réussite dont le spectateur ne sort guère indemne. Il faut certes s’accrocher pour entrer dans l’univers farfelu de Dumont mais, une fois à l’intérieur, le plaisir est total et il ne faut pas être un p’tit con pour apprécier pareil ensemble.


Commentaires sur le film

0 etoiles

lire "retournement à 180°", évidemment....

18 septembre 2014 à 20:09 | Par Aguirre
Une surprise cinéphilique totale.

0 etoiles

Hâte de voir cet objet improbable de la main d’un des cinéastes les plus sobres et sérieux qui soient. Cela ressemble à un retournement à 360° !

18 septembre 2014 à 20:09 | Par Aguirre

1 etoiles

Le burlesque est bien difficile à détecter, c’est plutôt totalement pathétique. Un fois vu les 30 premières minutes, les tics permanents des uns et des autres deviennent "lourdingues".

21 septembre 2014 à 17:09 | Par Lagardine
p’tit quiquin

2 etoiles

J’ai adoré mais : qui est l’assassin du coups ???

26 septembre 2014 à 13:09 | Par BEA
qui est l’assassin ?

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

énorme !

ces deux flics en permanence hagards mais tellement sympa !
les garnements en liberté
un psychopathe dans la nature

par contre, je ne vois pas qui a fait le coup
une idée ?

29 septembre 2014 à 17:09 | Par donquichotte

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

je comprends que l’on puisse ne pas aimer mais personellement je me suis régalé !!! dans la lignée des "vie de jésus" ou autre du pur Bruno Dumont ....

30 septembre 2014 à 11:09 | Par vinvin
... long mais long...

1 etoiles

daube Daube !

Que c’est ennuyeux !
Et quel malaise face à ce casting... qui ne met en mon sens pas la réalité à l’écran comme le dit BD mais un concentré de personnages qui en mon sens font tout le burlesque, au mauvais sens du terme, de cette "série". A part quelques jolies métaphores glissées ça et là je l’avoue... rien de spécial à voir !
J’aurais aimé connaître le ressenti des gens du coin... outrés probablement !?

20 octobre 2014 à 08:10 | Par P’tite Quinquine
Une vrai perte de temps

1 etoiles

daube Daube !

Même à la fin du 4 episodes , il y a toujours pas de reponses aux questions qu on se pose . Le film peut vous faire rire uniquement si vous pouvez rire et vous moquer d’handicapes mentaux . Ce film ridiculise la region du nord et ne permet le luxe d être raciste . Nul !

10 septembre 2016 à 01:09 | Par MarioG

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 48162 photo 48163 photo 48164 photo 48165 photo 48166 photo 48167
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage