Critique de film

pub

Operation Tatar

"Operation Tatar"
affiche du film

Employé de banque, Taivanaa est un salarié on ne peut plus ordinaire. Père d’une petite fille atteinte d’un cancer, sa vie bascule lorsqu’il se fait virer. Comment payer les frais médicaux pour soigner son enfant? En braquant son ancienne banque bien sûr! Aidé de son ami d’enfance Tulga, fin connaisseur de films policiers, et de deux acolytes pour le moins loufoques, il met au point un plan infaillible. Mais la théorie et la pratique sont deux choses bien distinctes…

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Operation Tatar - Du Ritchie en mode tartare
Par : Quentin Meignant
Tags : Action, Comédie, NIFFF 2011

Si les films issus du cinéma mongol sont assez rares dans nos contrées, l’image qu’ils véhiculent est bien souvent celles de création auteurisantes, dont l’action est perdue dans les steppes nationales. Mais, avec Operation Tatar, le jeune cinéaste Baatar Bat-Ulzii entend bien faire changer les choses et a offert aux spectateurs du NIFFF 2011 un moment aussi rafraîchissant qu’étonnant. Le métrage suit Taivanaa, un salarié on ne peut plus ordinaire. Père d’une petite fille atteinte d’un cancer, il se fait virer comme un malpropre de la banque qui l’emploie. Dos au mur, il ne sait plus comment assumer les frais médicaux très coûteux de son enfant. Aidé par son meilleur ami, Tulga, il échafaude alors le braquage de son ancien employeur. Le problème, c’est que les deux hommes n’y connaissent pas grand-chose en cambriolages et qu’ils s’inspirent avant tout des films policiers occidentaux qu’ils ont piratés. La mise au point d’un plan infaillible n’est donc pas si évidente que cela…

Au départ de ce pitch, Bat-Ulzii donne lieu dès les premiers instants de son film à un ensemble assez inattendu : là où le spectateur s’attend à une bande fauchée et triste dans son entame, le cinéaste assène une action rythmée bercée par une B.O. hip-hop plutôt attrayante. Certes, le RAP mongol demeure relativement difficile à appréhender et donne une touche « exotique » à Operation Tatar, mais force est de constater que l’harmonie entre l’image et le son n’est jamais démentie. Dès lors formellement réussi, le métrage n’a plus qu’à développer une intrigue attrayante, chose qui ne manque pas d’arriver.

Basant l’ensemble de son histoire sur l’hypothétique sympathie que le spectateur peut porter aux protagonistes, Bat-Ulzii peut compter sur la prestation quatre étoiles du quatuor d’acteurs principaux. Aussi attachants et presque aussi barrés que les personnages de Dobermann, ceux-ci parviennent à instiller à la bande la dose de bonne humeur déjà distillée par la multiplication de quiproquos hilarants. Surabondant en bons sentiments et en gags efficaces, Operation Tatar s’avère être un divertissement d’une légèreté incroyable tout au long de son déroulement.

Sans prétention artistique aucune, Operation Tatar constitue une excellente surprise, dont la drôlerie n’a d’égal que la légèreté. Le métrage de Baatar Bat-Ulzii jette par ailleurs un regard amusé et savoureux sur les films d’action occidentaux tout en déconstruisant les codes mis en place par ceux-ci.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



News associées (1)

août 2011
Operation Tatar primé à PiFan (...)
1er/08/2011

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage