Festival Offscreen

Offscreen 2012 : soirée Ruggero Deodato

Une soirée avec le maître des cannibales

Se poursuivant jusqu’au 25 mars dans l’antre du cinéma Nova ainsi qu’à la Cinematek et au Bozar de Bruxelles, le Festival Offscreen nous a proposé le week-end dernier l’une de ses plus grosses soirées avec la venue du cinéaste Ruggero Deodato, présent pour nous accompagner lors de projections particulièrement épicées et hautes en couleurs.
Samedi 17 mars, donc, de 18h jusqu’à l’entame de la nuit, le réalisateur était au Nova pour tout d’abord découvrir auprès des spectateurs le documentaire The Long Road Back from Hell de Xavier Mendik (également présent pour l’occasion) qui revient sur les circonstances et le contexte dans lequel s’est tourné Cannibal Holocaust. Du haut de ses 40 minutes, le reportage fait intervenir Deodato en personne (qui y affirme adorer les animaux), une partie du casting (dont Francesca Ciardi, qui ne s’en est vraisemblablement jamais très bien remise) ainsi que des critiques et autres experts s’exprimant sur l’importance et l’impact du film jusqu’à notre époque. Ne montrant aucune image d’archive et dévoilant très peu d’images choc du célèbre métrage, The Long Road Back from Hell s’avère un poil bavard. Intéressant sans être indispensable, l’œuvre sert néanmoins parfaitement d’entrée avant le plat de consistance que fut Cannibal Holocaust, la projection suivante. Passée la rencontre entre Mendik, Deodato et le public de l’Offscreen (étonnamment peu nombreux pour cet évènement de taille), son œuvre-choc fut donc montrée à une assemblée qui, pour la majorité, ne l’avait jamais vue. Si quelques ricanements s’entendirent de-ci de-là au début de la projection, ceux-ci firent rapidement place à un silence royal et ce, dès la première séquence de viol. Le film allant crescendo, certains spectateurs étaient juste bons à ramasser à la petite cuillère à la sortie de la séance, tandis que ceux qui l’avaient découvert à l’époque en VHS ou en DVD furent ravis de se reprendre une baffe, cette fois décuplée par le pouvoir du grand écran. Dommage que Deodato ne fit que présenter la séance, car il aurait été intéressant qu’il reviennent ensuite pour entendre les réactions des spectateurs et, pourquoi pas, débattre avec eux sur ce film qui, plus que n’importe quel autre film, suscite un vrai débat. Avis aux organisateurs : pour un tel évènement, une plage de rencontre supplémentaire n’aurait pas été de trop !
Mais à peine le temps de s’en remettre que le dessert était déjà servi avec Deodato de retour pour nous présenter The Barbarians, ersatz de Conan au budget inadapté avec les jumeaux Peter et David Paul qui jouent comme des sagouins. Véritable plaisir coupable, cette parodie totalement assumée par le réalisateur devait être au départ, comme il nous l’a précisé, un film dur et sombre selon les désirs de ses producteurs (la Canon). Mais, découvrant la personnalité des frères jumeaux, Deodato ne pouvait décemment pas faire quelque chose de sérieux, et il a donc opté pour la parodie, sans véritablement en avertir quiconque. Résultat : si le film mérite bien sa place sur le site Nanarland (ses décors dépourvus, ses monstres hilarants et la « sobriété » de Michael Berryman enfoncent un peu plus le clou), il atteint parfaitement son but : divertir et nous faire hurler de rire non-stop durant presque 1h30.
Pour les insatiables, la soirée s’est terminée avec, en guise de digestif de minuit, The House on the Edge of the Park, home invasion (ça tombe bien, c’est le fil rouge du festival cette année) froid et brutal où un pervers sexuel (David Hess, dans un rôle proche de celui qu’il tenait dans La dernière maison sur la gauche) va troubler une soirée mondaine. Un film également fort décrié à l’époque, notamment pour une fameuse scène de viol où la victime finit par prendre du plaisir lors de son agression. Le film idéal pour finir en beauté une soirée riche en scènes fortes, autant d’images qui nous resteront en tête jusqu’à notre sommeil, et bien au-delà…


Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage