Festival NIFFF de Neufchatel (Suisse)

NIFFF 2015 - Lovemilla, de la toile au grand écran

Nouvelle illustration de l’efficacité scandinave...

Si, durant de nombreuses années, le Scandinavie a été considérée comme l’eldorado européen du cinéma de genre - du slasher au film de trouille en passant par la comédie gore -, la région nordique est un peu rentrée dans le rang, se contenant d’offrir sporadiquement des œuvres plus "classiques" par rapport à la filmographie locale.

Ainsi, si 2015 salue surtout le retour aux affaires de Thomas Anders Jensen avec son excellent Men & Chicken (voir ICI ), une belle surprise vient raviver une véritable tradition humoristique : Lovemilla.

Tiré de la websérie #Lovemilla, le métrage suit un couple aux prises aux difficultés du quotidien dans un futur proche. Entre des parents alcooliques et zombies assez invasifs, un taudis en guise d’appartement, un exo-squelette sans cœur, un ami gay friendly qui flashe pourtant sur une bombasse locale, un extraterrestre qui vient enlever la serveuse du bar familial, deux enquêteurs pas doués, un Vengeur gastrique qui distribue ses bactéries et un concepteur de voyage dans le temps dragueur, les deux héros auront fort à faire pour pérenniser leur relation.

C’est avec cet incroyable gloubiboulga que le cinéaste finlandais Teemu Nikki tente donc de donner vie à un long métrage tout en conservant l’esprit totalement décalé et les nombreux personnages étant apparus dans sa websérie à succès. Le moins que l’on puisse dire est donc que l’ensemble part forcément dans tous les sens sans se départir d’une évidente bonne humeur.

Conscients du caractère particulièrement Z d’un tel pitch, Teemu Nikki parvient à jouer avec les codes du genre pour livrer un ensemble potache et attachant bien desservi par des acteurs assez débonnaires, amis de longue date du metteur en scène. Le tout s’avère donc être très rafraîchissant malgré quelques gags lourdingues au possible et multiplie les références, clins d’œil et autres loufoqueries de bon aloi.

Sans être une pleine réussite, Lovemilla fait la démonstration d’une grande générosité d’un humour assez décapant. Une petite production qui mériterait d’atterrir chez nous en DVD et Blu-ray...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage