Critique de film

pub

Momie aztèque contre le robot (La)

"La Momia azteca contra el robot humano"
affiche du film

Le Dr Krupp, alias La Chauve-Souris, crée un robot doté d'un cerveau humain afin de combattre le gardien du trésor aztèque, la momie Popoca. C'est sans compter l'intervention du Dr Almada, grand défenseur du passé et ennemi juré de la Chauve-Souris.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de La momie aztèque contre le robot - Ou comment couler une saga...
Par : Quentin Meignant
Tags : Momies, Robots

Un an après les deux premiers épisodes de la saga de La momie aztèque, Portillo remet le couvert avec un titre pour le moins original : La momie aztèque contre le robot. Outre la curiosité que provoque l’intitulé de l’œuvre, les fans de la saga ne peuvent que se réjouir de retrouver les aventures de Popoca et du Docteur Chauve-Souris !

Nous retrouvons nos héros quelques années après les événements qui avaient émaillé la vie paisible de la cité mexicaine et du temple aztèque. Contrairement au deuxième opus qui se plaçait dans la lignée directe du premier, La momie aztèque contre le robot se base sur une ellipse plutôt conséquente. Le grand, beau et fort Docteur Almada se charge donc de nous narrer ce qui s’est passé durant cette ellipse mais aussi le déroulement des deux premiers épisodes !

Et c’est justement là que le bât blesse. En prenant plus d’une demi-heure à nous remontrer des images déjà vues dans les films précédents, Portillo donne un immense coup de mou à son métrage. L’enchevêtrement de ces éléments déjà connus endort complètement l’intrigue dans la première moitié de ce film qui, comme d’habitude, ne dure pas plus d’une heure. Le temps semble pourtant long, très long, et les séquences qui faisaient la réussite des deux premiers films se transforment ici en vastes moments d’ennui. Les personnages eux-mêmes en pâtissent et ne parviennent plus à captiver.

C’est ainsi qu’une fois la phase narrative passée, alors que l’on s’attend à retrouver un Pinacate (alias L’Ange) toujours aussi hilarant, Portillo dépeint des personnages presque transparents. L’humour présent auparavant fait place à un grand vide dans lequel les acteurs paraissent ne plus prendre aucun plaisir. Crox Alvarado est ainsi totalement méconnaissable, lui qui nous avait tellement fait rire avec sa couardise feinte et ses collants blancs. Contrairement à ce dernier, Luis Aceves Castañeda, qui incarne le Docteur Chauve-Souris, est le seul acteur à encore oser s’affirmer, paraissant même de plus en plus à l’aise avec son personnage maléfique. De plus en plus méchant, ce dernier tranche avec la volonté du film de passer inaperçu et, malheureusement, offre à l’œuvre un manichéisme dont on se serait aisément passé. La création du robot… humain arrive hélas trop tard dans une intrigue sans aucun rythme. Etrennant celui-ci dans le dénouement du film, le réal se vautre lamentablement dans un granguignolesque de mauvais aloi. Des mouvements trop ridicules et une modélisation totalement foireuse rendent la création de Chauve-Souris affolante de médiocrité. Le manque de moyens explique bien entendu une partie de cet échec, mais quand on voit ce que Fred F. Sears nous avait offert deux ans plutôt en guise d’extraterrestres, il y a de quoi se poser des questions quant à la motivation de Portillo.

Le cinéaste saborde donc la saga qu’il avait créée un an plus tôt. Aucun rythme, aucun relief, La momie aztèque contre le robot est sans aucun doute le pire film de la saga. En rabâchant des séquences déjà vues et en bâclant des personnages qui avaient fait le succès des deux premiers opus, le mexicain assassine littéralement Popoca et ses ennemis !


Oeuvres liées :


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage