Critique de film

pub

Mars et Avril

"Mars et Avril"
affiche du film

Jacob Obus, vieux musicien charismatique, traîne une réputation de séducteur et de tombeur de femmes. Il se donne en spectacle régulièrement dans un bar et hypnotise son public grâce à des instruments uniques inspirés du corps des femmes. Ces appareils sont imaginés par son ami Arthur et construits par le père de ce dernier, un célèbre cosmologue qui a trouvé le moyen d'échapper à la mort grâce à l'une de ses inventions. Les trois hommes mènent une existence relativement paisible jusqu'à ce qu'ils rencontrent Avril, une jeune photographe imprévisible dont Jacob et Arthur tombent follement amoureux.

pub


Trailer - Mars et Avril (2012)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Mars et Avril - Vivement mai !
Par : Quentin Meignant
Tags : BIFFF 2013

Avec quelques fleurons au niveau thriller, l’industrie cinématographique québecoise semble petit à petit s’ouvrir à de nouveaux horizons, et plus particulièrement aux oeuvres bien burnées. C’est néanmoins sous un angle nouveau que Martin Villeneuve, petit frère de Denis, auteur il y a quelques années du marquant Incendies, a décidé d’aborder la chose en offrant à la Belle Province sa première oeuvre science-fictionnelle. Mars et Avril suit une jeune photographe qui fréquente Jacob Obus, vieux musicien charismatique tombeur de femme, son ami Arthur et le fils de ce dernier. Les trois hommes construisent des instruments de musique bizarres inspiré du corps des femmes mais Avril ne laisse aucun d’eux indifférent, ce qui pourrait être dommageable à leur belle entreprise.

Mars et Avril n’est définitivement pas une oeuvre comme les autres et, à vrai dire, Martin Villeneuve marque indéniablement des points pour un premier long-métrage, du moins au niveau visuel. En effet, le design du film, confié au belge François Schuiten, est le gros point fort du film. Dépeignant un univers proche de ceux de Caro et Jeunet, l’ensemble ne souffre que de quelques exagérations au niveau des costumes et des coiffures, éléments qui sapent un peu les énormes efforts au niveau des décors.

Malheureusement, ceux-ci sont les seules réelles réussites d’un film qui oublie rapidement d’allier le fond à la forme et auquel la caractérisation des personnages font cruellement défaut. Campés par des acteurs jouant de manière très (trop) théâtrale, les protagonistes semblent bien dépourvus de quelque volonté dans cette fable sans rythme et sans aucun rebondissement.

Monotone de bout en bout, Mars et Avril aurait pu faire un très bon court-métrage où l’on aurait au moins pu admirer l’excellent travaille de François Schuiten sans pour autant se coltiner son inaction globale. Martin Villeneuve signe donc une oeuvre plutôt embarrassante qui laisse entrevoir un goût pour les belles choses mais aussi une espèce de culte de l’ennui.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 37811 photo 37812 photo 37813
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage